Charlie Gordon, ou comment faire de "l'un télijance" un moyen et un but.

Avis sur Des fleurs pour Algernon

Avatar Babalou
Critique publiée par le

Outre l'idée de base, qui est très bonne et très bien exploitée (compte-rendus, ascension/apothéose/déchéance, première personne...), le thème de l'intelligence et des relations sociales est très richement traité. Là où Charlie croyait avoir des amis et vivait dans un monde où, naivement, les gens étaient tous très intelligents et très gentils avec lui, il perd ses illusions quand il acquiert ladite intelligence et qu'il comprend la médiocrité du monde qui l'entoure et la vacuité des relations qui l'unissaient à ses anciens amis. Ce qu'il a toujours voulu, il l'a maintenant, mais au détriment d'autre chose : son innocence et sa bonne nature.

Quelle cruauté, et pourtant, quelle vérité. J'ai eu le coeur serré en lisant ses derniers paragraphes, patauds et simplistes, comme au début, et son petit post-scriptum : pensez aux fleurs pour Algernon...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1016 fois
13 apprécient

Babalou a ajouté ce livre à 1 liste Des fleurs pour Algernon

  • Livres
    Cover 30 Days Book Challenge

    30 Days Book Challenge

    Avec : La Horde du contrevent, Bleu presque transparent, Le Dieu des Petits Riens, Fondation - Le Cycle de Fondation, tome 1,

Autres actions de Babalou Des fleurs pour Algernon