Couverture Des mille et une façons de quitter la Moldavie

Critiques de Des mille et une façons de quitter la Moldavie

Livre de (2006)

Complètement déjanté!

La Moldavie, il faut bien le reconnaître, on connaît peu. On serait même incapable de situer ce pays sur une carte. Si, avouez! Vladimir Lortchenkov lui la connaît bien puisque c'est son pays et une chose est sûre, si le peuple moldave est vraiment comme il le présente dans son ouvrage, je ne sais pas si il faut en rire ou en pleurer. Nous suivons dans ces 250 pages une communauté moldave qui... Lire la critique de Des mille et une façons de quitter la Moldavie

5
Avatar Nelfe-et-MrK
8
Nelfe-et-MrK ·

Critique de Des mille et une façons de quitter la... par Nanash

Quand je lisais Jonas Jonasson et son « Analphabète qui savait compter » je pensais que ce genre de roman loufoque et humoristique ferait d’excellents moments de détente entre d’autres œuvres plus sérieuses et noires. Je ne pensais pas retomber si rapidement sur un roman de cet acabit mais c’est chose faite par l’insistance de la Salle 101 à me faire lire Vladimir Lortchenkov avec en plus la... Lire la critique de Des mille et une façons de quitter la Moldavie

1 2
Avatar Nanash
8
Nanash ·

Les tribulations des moldaves cherchant la terre promise.

«Si j’avais été François Villon, j’aurais composé La Ballade des pendus. Comme je suis Vladimir Lortchenkov, j’ai écrit ce roman. Des mille et une façons de quitter la Moldavie.» Les tentatives réitérées et désespérées des habitants de Moldavie qui cherchent à quitter ce pays frappé par la misère pour émigrer vers l’Italie, un paradis sur terre dont la représentation de... Lire l'avis à propos de Des mille et une façons de quitter la Moldavie

Avatar MarianneL
7
MarianneL ·

du roman au conte

Ce roman - ou bien est-ce un conte ? - dénonce au passage quelques "défauts" de la société. Les petites histoires contées de ce livre relatent souvent de bonnes intentions qui se transforment en grands échecs et nous donnent également de quoi nous faire réfléchir sur notre défaitisme quand d'autres visiblement ne perdent jamais espoir ! Lire l'avis à propos de Des mille et une façons de quitter la Moldavie

Avatar Marie-Noëlle Budin-Héron
6
Marie-Noëlle Budin-Héron ·

Le tracteur volant

Petite note personnelle : en avril 2002, j'ai pris le train de Bucarest à Chisinau, capitale de la Moldavie. J'avais envie de découvrir ce pays mystérieux, indépendant depuis l'éclatement de l'URSS et cousin de la Roumanie, avec laquelle il forma une grande nation, dans le passé. Dans ce train, un homme d'affaires espagnol (sic) me fit un long exposé sur le caractère schizophrène du pays... Lire l'avis à propos de Des mille et une façons de quitter la Moldavie

1
Avatar 6nezfil
8
6nezfil ·

Critique de Des mille et une façons de quitter la... par Médiathèque de Villepinte

Avis de Guillaume Duchêne : On plonge avec bonheur dans ce roman loufoque évoquant des personnages Moldaves voulant à tout prix quitter leur pays d’origine. Ils ont beau mettre au point un tracteur volant ou un sous-marin, ils ne parviennent jamais à leurs fins et pire, se font rançonner par les douaniers locaux. L’auteur a un style russe drôlissime avec de nombreux clins d’œil à l’histoire... Lire la critique de Des mille et une façons de quitter la Moldavie

1
Avatar Médiathèque de Villepinte
9
Médiathèque de Villepinte ·

à ma copine Svetlana !

un livre qui a un côté Purge de Sofi Oksanen (http://www.senscritique.com/livre/Purge/480618), l'humour du désespoir et l'absurdité en plus. Et mine de rien une sévère critique de l'église corrompue des pays de l'est et de l'assistanat débilitant. Si je l'ai acheté c'est pour l'offrir, une fois lu, à ma copine Svetla qui est moldave et je confirme a tout tenté - et réussi - pour venir en... Lire la critique de Des mille et une façons de quitter la Moldavie

1 3
Avatar domguyane
7
domguyane ·