Livre de Karim Berrouka · 1 mars 2014 (France)

Genre : Roman
Toutes les informations

La dernière fois que Jaspucine a mis un pied dans le monde des hommes, elle en a littéralement perdu la tête : la Révolution française n’a pas été une période très profitable pour les créatures féeriques. Sauf pour Zhellébore, l’enfoirée qui l’a envoyée à l’échafaud. La vengeance étant un plat qui se mange froid, Jaspucine est bien décidée à retrouver la traîtresse. Même si pour cela elle doit s’attacher les services d’un détective. Mais à force de remuer ciel et terre, c’est sur une... Voir plus

Jeolen

Jeolen

C'est marrant, fluide, rythmé et assez barré. Juste ce qu'il me fallait au bon moment.(Par contre la nouvelle à la fin de l'édition ActuSF, elle...

il y a 3 ans

vips_von_suluap
7
vips_von_suluap

Critique positive la plus appréciée

Il était une fois un mélange de genre

De l'humour décalé, de la fantasy, du roman policier et des gros mots. Le tout se déroule à Paris à une époque contemporaine. Des fées en robe de velours atteintes du syndrome de la tourette, qui...

il y a 8 ans

FungiLumini
9
FungiLumini

Problèmes de fées

Les fées débarquent dans le monde des humains et y amènent leurs problèmes. Une enquête bizarre qui se transforme en course-poursuite, de l’humour, des surprises (pas toujours bonnes :D), des...

il y a 4 ans

1 j'aime

DameCeline
8
Dame Céline

Du roman noir à la sauce fantasy...

C'est le premier des romans du chanteur des Ludwig Von 88 que je lis, et je ne suis pas déçue ! C'est du roman noir, avec un détective cynique, une fée fatale et un grand passage dans des sous-sols...

il y a 6 ans

Deidre
7
Deidre

Original

Une fantasy urbaine ultra sympathique menée avec rythme et humour. Les personnages sont bien travaillés, mordants et ensorcelants. L’univers, très décalé, entraîne une certaine déconstruction de...

il y a 6 ans

Lune
8
Lune

Critique de par Lune

Le titre donne le ton, il se passe plein de choses abracadabrantesques dans ce roman fantastique. Le ton est léger, facile à lire, rigolo. C'est n'importe quoi de bout en bout, mais on se plait à...

il y a 6 ans