Wouch !

Avis sur Feuillets de cuivre

Avatar Valerie Tatooa
Critique publiée par le

Wouch ! La claque dans l'aïeule, aller et retour !

Que j'ai craqué aux maintes sollicitations d'un site que je ne nommerai pas qui me conseillait ce livre à chaque ouverture me sera donc pardonné... J'ai d'abord craqué sur la couverture. Vert rappelant les toits de cuivre oxydé de la ville de Québec, rebrodé d'une typographie magnifique de cette couleur (Cuivre) paraissant en relief, très travaillée, elle est magnifique.

Le sujet en plus. Policier steampunk, rien que cela c'était suffisant à me faire craquer. Et pour finir la note ici, qui, si je ne m'y fie pas toujours, a pour le moins éveillé ma curiosité.

Mon craquage était donc triplement motivé. Quadruplement, puisque j'ai vraiment adoré.

Hors les très nombreuses références livresques largement discutées dans la postface et sur lesquelles je ne reviendrai pas, ce qui m'a le plus amusée, plu, frappé, c'est que Ragon, le policier, est un amalgame savant entre Poirot et Holmes, avec une touche de Rouletabille (ne serait-ce que dans le feuillet de la chambre close)(et même si Ragon n'aime pas les journalistes, lol).
Son obésité grandissante au fil des enquêtes et du temps a un sens, qu'on ne découvrira qu'à la fin.

Tout est si finement tissé et intriqué dans ces histoires qu'on ne peut qu'être soufflé par l'énorme travail que cela représente, ainsi que par la facilité de lecture pour tout le monde et n'importe qui. Il n'est pas donné à tous les auteurs de savoir partager une connaissance encyclopédique avec autant de talent, d'humilité et de facilité, c'est juste, bah, waow, quoi...

J'ai pris tout mon temps pour lire ce livre parce que chaque page est un pur bonheur, une glissade lente et savoureuse dans un monde où le fantastique est si bien amené qu'il en paraît naturel, on s'y croirait presque. le steampunk de l'affaire n'est pas non plus omniprésent, ni ostentatoire, c'est subtil, éthéré si j'ose dire, (mouahaha !).

Et la fin, ah mais cette fin, mais quelle fin, le fin du fin de la fin, révélation qui fait "Sbam", type coup de tonnerre et à laquelle je ne m'attendais pas du tout, mais alors, j'en était à des lieux !

Bref, Je m'en vais aller étudier d'un peu plus près les autres écrits de cet excellentissime auteur français que je ne connaissais pas !
Fabien Clavel, c'est du très bon, lisez-en !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 237 fois
6 apprécient

Valerie Tatooa a ajouté ce livre à 2 listes Feuillets de cuivre

  • Livres
    Couverture Tout ce qui meurt

    Les livres que j'ai relus...

    Il est très rare que je relise mes livres... A marquer d'une pierre blanche, ceux-ci, donc !

  • Livres
    Couverture Nuit noire, étoiles mortes

    Coups de coeur 2016

    Pas forcément des livres "de" 2016 (j'achète peu de nouveautés), mais des livres que je lis en 2016...

Autres actions de Valerie Tatooa Feuillets de cuivre