Il n’y a pas une bonne solution, mais des milliers à inventer à chaque instant.

Avis sur Home Sweet Home

Avatar EchoDuChaudron
Critique publiée par le

Nous sommes en 2008, à Cleveland, dans un lycée abandonné où des ados et des enfants ont trouvé refuge et essaient de créer une société meilleure loin des adultes. La survie et l’entente sont parfois rudes, mais il y a aussi de beaux moments et de belles rencontres. Le monde, et notamment leur ville, est ravagé par la crise des subprimes et pour ces enfants les adultes ne se sont clairement pas montrés à la hauteur. Les deux narrateurs principaux sont Anna et Elijah, deux ados (les aînés du groupe) qui vont finir par tomber amoureux malgré leurs différences.
C’est un roman qui se pose des questions intéressantes sur le monde tel qu’il va. Les personnages sont intéressants, ils débattent, s’opposent et essaient de trouver de nouvelles voies. Il n’y a pas une bonne solution, mais des milliers à inventer à chaque instant, ce qui n’est pas évident. Souvent Elijah tempère les propos d’Anna, plus radicale et le roman évite le manichéisme grâce à lui. Les descriptions concrètes des conséquences de la crise nous révolte et il y a aussi une scène très réussie de première fois, très réaliste qui donne à voir l’envie et la maladresse mêlées. J’ai malgré tout été déçue par le roman dont j’attendais plus et je ne pense pas qu’il me marquera durablement.

Dès 13 ans.
Récit de vie
Thèmes : pauvreté, crise, amour,

Sandra

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 60 fois
2 apprécient

EchoDuChaudron a ajouté ce livre à 1 liste Home Sweet Home

  • Livres
    Couverture Phobos

    Bon moment de lecture !

    Des romans qui valent le coup d'être lus mais ne vont pas jusqu'au coup de coeur absolu !

Autres actions de EchoDuChaudron Home Sweet Home