NUL

Avis sur Incorrect : Pire que la Gauche Bobo, la Droite...

Avatar clementpons1
Critique publiée par le

Avec ce livre, Caron veut régler ses comptes avec les néos réacs qui envahissent les médias : Zemmour, Rioufol, Levy, Finkielkraut, Ménard.

Seulement cet essai est raté pour plusieurs raisons :

1) le ton agressif et haineux qu'emploie Aymeric Caron tout au long du livre. C'est bien simple, il déteste les néos réacs et rêve qu'ils se taisent à tout jamais.Caron nous la joue Robespierre et veut couper la tête à tous ceux qui ne pensent pas comme lui ou qui ont des idées droitières. Pour lui, ces gens là (les néos réacs) sont des fachistes, des nazis, des racistes, des ordures, des bêtes féroces, même pas des êtres humains.Je me demande si son rêve secret n'est pas de les exécuter en place public.

2) Caron nous annonce à longueurs de pages qu'ils mentent et que lui a forcément raison, vu qu'il a ses sources et qu'il vérifie ses informations. Et alors ? qui nous dit que ses infos sont exacts ? Même si une preuve ou une info est sourcée ça ne veut pas forcément dire qu'elle est vraie.

3) L'utilisation odieuse de la psychologie. C'est bien simple, les réacs ont forcément été traumatisés dans leurs enfances pour devenir ces monstres infâmes. Le moment ou Caron tente de psychologiser "Zemmour" est sans doute le passage le plus effrayant. On atteint des sommets dans l'abject, la méchanceté gratuite et haineuse.

4) Caron a été insulté par les internautes. Même si les attaques de ces derniers sont nulles et stupides, il veut absolument jouer les martyrs et montrer que c'est lui qui souffre et qui est minoritaire.Il nous offre donc en pâture les commentaires les plus méchants et les plus gratuits. Je tiens à rappeler à Aymeric caron que sur internet, tout le monde insulte tout le monde.

5) Il reproche à Finkielkraut de citer des auteurs pour appuyer ses propos réacs. Et alors ? tout le monde fait ça, même les intellectuels de gauche (Edwy Plenel par exemple). D'ailleurs Caron ne s'en prive pas non plus.

6) Caron mélange tout. Les néos reacs n'ont rien à voir les uns avec les autres. Finkielkraut et Levy sont pro-sionistes, zemmour est gaullo-bonapartiste, Robert Ménard défend la liberté d'expression totale... On ne peut pas les mettre dans le même sac.

7) Il y avait évidemment matière à contredire les réacs, mais Caron a choisi la méchanceté, la haine, l'attaque gratuite et la mauvaise foi.

Bref, un ratage total qui va ravir les néos réacs en question. Ceux-ci vont encore pouvoir dénoncer la gauche bobo donneuse de leçons....

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 262 fois
4 apprécient · 6 n'apprécient pas

Autres actions de clementpons1 Incorrect : Pire que la Gauche Bobo, la Droite Bobards