Couverture Jane Eyre

Critiques de Jane Eyre

Livre de (1847)

"Me trouvez-vous beau, Miss Jane ?" "Non."

Charlotte Brontë était une hypocrite. Francophobe dans l'âme - il suffit de voir les personnages de Céline et Adèle Varens, uniquement préoccupées par leur toilette, trait typiquement parisien selon cette petite garce de Jane - elle sème sa connaissance (excellente, soit dit en passant) du français à chaque page, de sorte que la première édition que j'ai lue de ce livre est truffée de "en... Lire la critique de Jane Eyre

76 8
Avatar Karrie
9
Karrie ·

Prends-toi en main ! C'est ton destiiiiin ! (air connu)

On peut dire que je l'aurais sans cesse repoussé aux calendes grecques, cette lecture de "Jane Eyre", classique des classiques rédigé par Charlotte Brontë dont on me vante les mérites depuis je suis en âge de déchiffrer ces étranges hiéroglyphes que l'on nomme lettres. Que voulez-vous, les amourettes champêtres en costume ne m'ont jamais passionné, ça serait même tout le contraire. Désireux... Lire la critique de Jane Eyre

33 5
Avatar Gand-Alf
8
Gand-Alf ·

Je fus émerveillée en regardant cette belle créature...

Dès lors qu'on considère ce roman de Charlotte Brontë comme une œuvre colossale il devient difficile d'en parler avec justesse tout en lui étant suffisamment redevable. Jane Eyre est une fresque magnifique, autant dans le sens gigantesque que touchée par la beauté. Elle revêt l'apparence d'une immense peinture impressionniste, parsemée ici et là d'un bleu lunaire bientôt confondu à... Lire l'avis à propos de Jane Eyre

26 2
Avatar Lehane
9
Lehane ·

Jane, ce modèle.

Comment transformer ce qui pourrait être une histoire d'amour banale, semée de rebondissements, d'émotion et heureusement terminée par un happy end, en un classique de la littérature ? (Note : cette question s'applique à peu près aussi à Pride and Prejudice, les rebondissements en moins sans doute.) Eh bien, vous prenez un personnage féminin, vous le bricolez avec d'infinies précautions,... Lire la critique de Jane Eyre

23 1
Avatar Eggdoll
9
Eggdoll ·

"I am no bird; and no net ensnares me: I am a free human being with an independent will."

Le miracle de ce livre, c'est la relation qui se tisse entre Jane Eyre et Edward Rochester. La rencontre improbable de deux êtres qui s'accordent à merveille et que la vie, finalement, met en présence. La finesse psychologique du personnage de Jane, droite et libre, simple et orgueilleuse, tellement hors du commun pour son époque, ne cessera jamais de me surprendre. Et Edward Rochester, lui si... Lire la critique de Jane Eyre

22 7
Avatar Babalou
10
Babalou ·

Critique de Jane Eyre par BibliOrnitho

Jane, orpheline, est élevée par Mrs. Reed, une tante qui ne l'aime pas. Cousins et cousines passent leur temps à lui pourrir la vie. A la suite d'une violente rébellion, Jane est d'abord sévèrement réprimandée puis jugée impossible et placée dans un orphelinat stricte et très austère. La jeune fille y passe toute son adolescence et n'en sort qu'au bout de huit ans pour prendre un poste de... Lire la critique de Jane Eyre

12 1
Avatar BibliOrnitho
10
BibliOrnitho ·

Critique de Jane Eyre par Cédric Moreau

Bon nombre de personnes m'avaient dit que Jane Eyre surpassait Orgueil et préjugés, et que le premier avait dépassé le second dans leur panthéon personnel. Force m'est de constater que durant le premier tiers du roman je ne voyais pas quels pouvaient être les arguments pour étayer de tels propos. Il s'était écoulé très peu de temps depuis que j'avais rangé l’œuvre de Jane... Lire l'avis à propos de Jane Eyre

8
Avatar Cédric Moreau
10
Cédric Moreau ·

Une merveille littéraire...

... Ou comment le talent de Charlotte Brontë arrive à rendre la banale histoire de Jane Eyre une histoire passionnante ! Certainement grâce à la lenteur (justifiée et appréciée) de l'ouvrage... On prend le temps, on s'imprègne de Jane Eyre, si bien qu'à la fin, on en réclame encore, on veut savoir tout de la vie de cette héroïne qui n'en est pas une. Quant à Edward Rochester, c'est un personnage... Lire la critique de Jane Eyre

9
Avatar portalis
9
portalis ·

"Je tiens à moi. Plus je serai seule, sans ami, sans soutien, plus il faudra que je me respecte."

Jane Eyre, le personnage : je ne sais pas vraiment quoi penser d’elle. J’ai l’impression qu’il y a deux côtés d’elle : un que j’aime et un que je déteste. Son introversion ne me dérange absolument pas, au contraire, même si le point auquel elle garde tout pour elle fait que quand j’ai regardé des adaptations avant d’avoir lu le livre, sa personnalité se résumait au côté que je n’aimais pas et... Lire la critique de Jane Eyre

6 7
Avatar Anaïs-R
8
Anaïs-R ·

Un petit elfe maléfique !

Fougueuse et fugueuse Jane Eyre. Plus qu'une femme, c'est un être profondément ancré dans son corps et son esprit, une véritable artiste... Je crois m'être rarement sentie aussi proche d'un personnage. La franchise des sentiments, des émotions. La justesse de la langue qui bouscule votre imaginaire, qui l'enflamme. Un amour hors de tout, scindant l'univers, les conventions. Tellement atypique... Lire l'avis à propos de Jane Eyre

5 1
Avatar Kerouaski
9
Kerouaski ·