Nestor Burma au pays des sorciers

Avis sur Jhereg

Avatar Ijarkor
Critique publiée par le

S'il y a une chose qu'il faut reconnaitre, c'est que Jhereg est un roman de fantasy original. Point de quête d'objet magique, de jeune héros qui découvre qu'il doit sauver le monde, ni de voyage dans un monde composé de multiples pays imaginaires. Non: le héros est un homme d'age mur, assassin de profession, dans une cité dominée par les Dragaerans, des humano-reptiliens, organisés en clans plus ou moins antagonistes.

Le style et le format du livre évoque d'avantage le roman policier que la saga fantastique: l'intrigue tourne autours d'une mission d'assassinat dans un lieu où Vlad Taltos, le héros, ne peut opérer. C'est donc un polar à l'envers puisque le mystère n'est pas "Qui est l'assassin et comment a-t-il fait ?", mais plutôt "Qui est la victime et comment l'assassin va-t-il faire ?"

Rajoutez à cela plusieurs couches de magie, des personnages au "background" plutôt fouillé - mais l'auteur en garde visiblement sous le sabot pour les prochains volumes de la série - et on obtient un roman qui n'est pas un chef-d'œuvre, mais qui se lit vite et sans déplaisir.

Jhereg est le premier volume d'une saga qui en compte plus d'une dizaine, aussi il faut espérer que ce roman plante le décors d'une épopée plus ambitieuse, et qu'elle va se développer peu à peu. Mais ne les ayant pas encore lu, je ne sais si mes espoirs sont fondés.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 468 fois
2 apprécient

Autres actions de Ijarkor Jhereg