Avis sur

L'Amant japonais par Kissed-by-fire

Avatar Kissed-by-fire
Critique publiée par le

Je n’avais encore rien lu d’Isabel Allende, auteure chilienne, le titre sonnait bien, je me suis dit allons-y !

Irina une jeune femme de 26 ans commence à travailler dans une résidence pour personnes âgées. Elle y rencontre Alma, 80 ans, et son petit-fils, Seth. Ce dernier s’éprend d’Irina et trouve comme excuse pour la voir plus souvent l’idée d’écrire un livre sur sa famille. On en apprend alors plus sur Alma, sa venue en Amérique, sa relation avec Nathaniel, son cousin et Ichimei un petit japonais dont elle est tombée amoureuse lorsqu’elle avait 8 ans. L’histoire d’amour se mêle à l’Histoire…

Je n’ai pas lu ce roman dans les meilleures conditions, il m’a fallu une semaine entière, je ne lisais parfois que 3 lignes pour le reprendre le lendemain; j’ai donc eu un peu de mal à plonger dans l’histoire et parfois à distinguer le passé du présent puisqu’Alma est le personnage central du roman.

Néanmoins, la narration est fluide, on rentre facilement dans les histoires des personnages, que se soit le passé d’Alma, son présent ou la vie d’Irina. J’ai trouvé intéressante la manière dont l’amour d’Alma et Ichimei dure toute leur vie, sans pourtant pouvoir éclater au grand jour que se soit à cause de la différence culturelle, de condition sociale, ou des préjugés de l’époque. La partie concernant Ichimei durant la Seconde Guerre Mondiale est également instructives.

L’histoire principale comme les secondaires sont bien menées (peut-être que l’histoire personnelle d’Irina est un peu trop ramassée en bloc à la fin du roman), mais il m’a manqué un petit déclic pour vraiment aimer ce roman. J’ai passé néanmoins un agréable moment.

Vous l’avez lu ? Et ses autres romans ? Qu’en aviez-vous pensé ?

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 516 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Kissed-by-fire L'Amant japonais