Couverture L'Homme qui pleure de rire

L'Homme qui pleure de rire

(2020)
12345678910
Quand ?
6.4
  1. 0
  2. 1
  3. 3
  4. 2
  5. 4
  6. 15
  7. 5
  8. 6
  9. 2
  10. 1
  • 39
  • 1
  • 59
  • 4

Octave Parango a été concepteur-rédacteur dans les années 1990, model scout dans les années 2.000 . Le voici qui découvre dans les années 2010 un nouveau métier… Après 99 Francs sur la tyrannie de la publicité et Au secours pardon sur le marchandisation de la beauté féminine, ce nouveau roman...

Match des critiques
les meilleurs avis
L'Homme qui pleure de rire
VS
Avatar Antoine CRSP
7
L’homme qui rit 2.0

C’est un livre blanc arborant le célèbre smiley qui pleure de rire, celui qui serait le plus envoyé via les différentes messageries virtuelles. Un livre avec pour unique titre une célèbre onomatopée visuelle. Évidemment… Comment c’est possible que cela n’ait pas été fait avant !… Coup de marketing de l’ancien publicitaire ou coup de génie, quoi qu’il en soit je décide de lui laisser sa chance. Je n’avais encore jamais lu un seul Beigbeder ; je connaissais seulement sa réputation et j’espère...

1
Avatar Lettres-it-be
2
Lettres-it-be
"L'homme qui pleure de rire" de Frédéric Beigbeder : la fin d'Octave Parango, et de Frédéric Beigbed

Après Une vie sans fin, autobiographie transhumaniste pas vraiment captivante, Frédéric Beigbeder revient en librairie ! En bon communiquant, l’auteur n’a choisi rien d’autre qu’un smiley pour titre, smiley que l’on traduire par L’homme qui pleure de rire. Alors, un retour à la hauteur des attentes après plusieurs livres en demi-teinte ? La bande-annonce Octave Parango a travaillé dans la publicité durant les années 1990 et dans la mode durant les années 2000. Il est... Lire l'avis à propos de L'Homme qui pleure de rire

2

Critiques : avis d'internautes (7)

L'Homme qui pleure de rire
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Un Beigbeder à l'ancienne

Je ne voulais plus écrire de critique car qui suis-je pour donner mon opinion sur un ouvrage moi qui ne suis pas grand chose ? Mais au vue des critiques négatives sur le dernier ouvrage de Beigbeder je me dois de sortir ma plume pour venir contrebalancer tout ça. Bon on va pas se mentir ce n'est pas son meilleur mais c'est du bon vieux Beigbeder à l'ancienne, il est cynique, il est cinglant,... Lire l'avis à propos de L'Homme qui pleure de rire

1
Avatar Anaïs De Lugdunum
9
Anaïs De Lugdunum ·
Découverte
L'Homme qui ne rit plus

J’ai une relation particulière avec Frédéric Beigbeder. Je l’ai découvert dans mon adolescence, à la télé. J'aimais son émission consacrée au cinéma sur canal +, le Cercle. Puis j’ai découvert sa toxicomanie et étant un garçon raisonnable, j’ai toujours su que la drogue, c’était pas bien. Et donc, je n’admettais pas qu’un toxicomane notoire puisse apparaître comme cela à la télévision. Pour... Lire la critique de L'Homme qui pleure de rire

5
Avatar Andika
8
Andika ·
L’Homme qui se fourvoie

Frédéric Beigbeder. Un auteur à part dans le paysage littéraire français. Un dandy adepte des femmes plus jeunes que lui, de la gaudriole, de monde de la nuit, de boissons alcoolisées et de substance illicites (surtout celles qui se sniffent sur le capot d'une voiture devant une célèbre boîte de nuit parisienne). Un auteur qui a donc tout pour me plaire. Un auteur qui me plait beaucoup. Un... Lire l'avis à propos de L'Homme qui pleure de rire

2 4
Avatar Cédric Moreau
3
Cédric Moreau ·
Critique de L'Homme qui pleure de rire par matatoune

Un émoji de « L’homme qui pleure de rire » en guise de titre pour le nouveau roman de Frédéric Beigbeder qui est mon grand écart littéraire de ce début d’année. Je ne goutais pas vraiment sa chronique le jeudi en fin de matinale sur France Inter. J’ai entendu, de loin, sa dernière avant son licenciement. C’était une improvisation sans talent pour meubler trois minutes de radio. Entendu, vite... Lire la critique de L'Homme qui pleure de rire

Avatar matatoune
8
matatoune ·
Chronique de L'Homme Sans Chronique

Fait rare, je suis à peu près d'accord avec toutes les critiques déjà écrites sur le Smiley qui rit aux larmes, positives ou négatives. C'est vrai, on sent un essoufflement et une usure de ficelles. Octave Parango n'est pas un chat et sa troisième vie livresque sent le sapin. D'ailleurs, à mi-parcours son Créateur ne prend même plus la peine de préserver sa légende (désolée je suis... Lire la critique de L'Homme qui pleure de rire

Avatar Dustinette
6
Dustinette ·
Toutes les critiques du livre L'Homme qui pleure de rire (7)