Couverture La Faim

Critiques de La Faim

Livre de (1890)

  • 1
  • 2

Hunger oui, Games non.

J’ai achevé le roman de Knut Hamsun en compagnie d’un paquet de chips. Eh bien, croyez-moi, croyez-moi pas, jamais une chips premier prix n’a eu aussi bon goût. A suivre les péripéties de ce jeune écrivain sans-le-sou et sa vertigineuse descente aux enfers, j’en suis venu à remercier les cieux de pouvoir m’enfourner ces copeaux de pommes de terre cancérigènes dans le gosier. Car oui, le... Lire l'avis à propos de La Faim

26 2
Avatar Volte
8
Volte ·

La Faim : l'envie et le dégoût

Pas de surprise, le narrateur du livre de Knut Hamsun a faim. Journaliste aux fulgurances rares, il voit ses lignes autant comme des liens avec le génie que des leviers à tirer pour obtenir une maigre subsistance. Elles sont surtout des chaînes qui le poussent à se maintenir dans une fierté suicidaire où la pitance n'est qu'un sursaut de vie. Lorsque le travail s'éloigne, lorsque ses papiers ne... Lire l'avis à propos de La Faim

13
Avatar Killywan
9
Killywan ·

Critique de La Faim par Johnutella

Il y a de ça quelques mois, je flânais dans les allées d'une librairie indépendante à Aix-en-Provence, sur le cours Mirabeau, je cherchais un livre à lire, comportement jusque là parfaitement attendu dans une librairie. J'ai un petit rituel concernant le choix des livres, je les choisis aux couvertures. C'est hasardeux je vous le concède mais il est très important pour moi que le livre m'attire,... Lire la critique de La Faim

7 2
Avatar Johnutella
9
Johnutella ·

Critique de La Faim par Ni-Ni

«C'était au temps où j'errais, la faim au ventre, dans Christina, cette ville singulière que nul ne quitte avant qu'elle lui ait imprimé sa marque...»(p. 13) Parole prise d'une errance. La «marque» c'est une subjectivité, une pratique de vie, qui refuse de mourir. Le «je» est là, perdu dans une ville qui évoque les femmes et le Christ. Dieu et les femmes deux des des objets de désir... Lire l'avis à propos de La Faim

7 1
Avatar Ni-Ni
10
Ni-Ni ·

Critique de La Faim par jerome60

La Faim raconte l’histoire d’un homme qui crève littéralement de faim. Un homme qui, au moment où le texte commence, est chassé de la chambre de bonne qu’il ne peut plus payer. Cet homme parvient de temps en temps à placer un article dans le journal pour gagner quelques couronnes. Survient alors un court moment d’espoir, une nuit à l’abri et quelques repas. Mais très vite la misère et la faim... Lire la critique de La Faim

6
Avatar jerome60
8
jerome60 ·

La Faim

Livre de chevet d’Henry Miller, ce roman est pour moi une demie déception. Etant donné les recommandations qu’il avait, j’en attendais beaucoup. Hors il ne m’a pas fallu longtemps pour comprendre que je ne serais pas victime du choc attendu. Au début, j’ai eu un peu l’impression de relire Le Journal du Séducteur de Kierkegaard, qui est ce que j’appelle un mauvais conseil de lecture.... Lire l'avis à propos de La Faim

2
Avatar SofianeShl
6
SofianeShl ·

Must-Read

« La Faim » est le plus grand roman de Knut Hamsun. Ce livre écrit avec les tripes raconte la descente aux Enfers d'un jeune norvégien sans le sou. Hamsun arrive à retranscrire de manière brillante la déchéance physique et mentale progressive de son héros qui s'enfonce à chaque nouveau jour de jeûne forcé. Des sautes d'humeur fréquentes, au désespoir et à la frustration de ne pouvoir se tirer... Lire la critique de La Faim

2
Avatar fabthecat
9
fabthecat ·

Le Umberto D. norvégien

J’ai un ami qui fait souvent usage du terme « se monter le bourrichon ». Je crois que cette expression décrit de façon exacte le narrateur de La Faim. Le personnage principal est un pauvre type, un paumé plein d’espoir. Un crève-la-faim qui n’a rien et qui se permet encore l’orgueil de snober la soupe populaire et ceux qui veulent lui venir en aide. J’ai retrouvé en sa personne, un autre type... Lire l'avis à propos de La Faim

Avatar CharlieDiMedici
9
CharlieDiMedici ·

Le flâneur norvégien

C'est en feuilletant des livres d'histoire de la littérature scandinave que j'ai pour la première fois entendu parler de ce roman. C'est Régis Boyer, la référence en ce qui concerne la littérature d'Europe du Nord qui m'a mis l'eau à la bouche en écrivant que « Faim, par exemple, demeure l'un des maîtres livres de notre XXe siècle » dans le sixième chapitre de son Histoire des... Lire l'avis à propos de La Faim

Avatar Maxime Dumon
9
Maxime Dumon ·

miam

l'histoire d'un homme dont l'obsession devient la nourriture, par nécessité. sauf qu'il fait tout pour se retrouver dans cette situation. l’écriture devient rachitique au fil des pages, la redondance des situations et de la sensation finit par passer au lecteur. jamais je n'avais ressenti autant physiquement ce que les mots décrivaient. un petit livre qui se lit vite et qu'on s'empresse de... Lire l'avis à propos de La Faim

Avatar Uzeste
8
Uzeste ·
  • 1
  • 2