Couverture La Main gauche de la nuit

La Main gauche de la nuit

(1969)

The Left Hand of Darkness

12345678910
Quand ?
7.6
  1. 0
  2. 0
  3. 0
  4. 7
  5. 12
  6. 42
  7. 104
  8. 118
  9. 56
  10. 30
  • 369
  • 46
  • 458
  • 20

Sur Gethen, la planète glacée que les premiers Envoyés ont baptisée Hiver, il n'y a ni hommes ni femmes, seulement des êtres humains. Des êtres humains androgynes qui, dans certaines circonstances, adoptent les caractères de l'un ou l'autre sexe.Les sociétés nombreuses qui se partagent Gethen...

Match des critiques
les meilleurs avis
La Main gauche de la nuit
VS
Critique de La Main gauche de la nuit par nostromo

Il y a bien longtemps que j'aurais du lire du Le Guin. Voilà, c'est fait et j'en suis fort content, car elle écrit magnifiquement avec une souplesse d'une grande élégance (je parle de la VO) . Quel beau livre que ce "La main gauche de la nuit" qui nous raconte les aventures d'un Émissaire de l'empire humain sur une planète nouvellement découverte sur laquelle vit une souche androgyne de la diaspora humaine. Le Guin expose superbement les intrigues politiques et les jeux de pouvoir qui ne...

6
Avatar AnaisGMartin
5
AnaisGMartin
Déçue

Avec toute son habileté, Ursula Le Guin crée un univers complet au fonctionnement à la fois proche et très distant du nôtre. Ce n'est pas tant pour l'intrigue que le livre a de l'intérêt mais plutôt pour la description de sociétés créées de toutes pièces qui font parfois penser à des ethnographies (sans surprise vu la biographie de l'auteure). Je ressors néanmoins déçue de la lecture. J'attendais une dimension plus "subversive" de cette histoire axée sur la rencontre avec des humains à la... Lire l'avis à propos de La Main gauche de la nuit

2 1
Critiques : avis d'internautes (16)
La Main gauche de la nuit
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Ursula <3

« Vous n’avez pas encore compris, Genry, pourquoi nous avons porté à sa perfection l’art de la divination et pourquoi nous le pratiquons. - Non. - Pour démontrer la parfaite inutilité de connaître la réponse à la mauvaise question. » Finalement, comme dans beaucoup d'ouvrages de Ursula K. Le Guin, l'intérêt de ce livre ne réside pas tant dans l'accomplissement des grandes lignes du scénario que... Lire l'avis à propos de La Main gauche de la nuit

9 2
Avatar Bastien Pavec
10
Bastien Pavec ·
Didactique et mollasson

Je ne suis pas entré dedans. A part au début. Mais très vite l'univers proposé s'est avéré assez flou, peu cohérent, artificiellement conçu pour permettre de délivrer quelques points de vue et idées de l'auteur. Il n'y a pas de vrai intrigue malgré la volonté d'en développer une. Au niveau de la dramaturgie c'est mou (à ne pas confondre avec "lent", j'ai rien contre les romans lents). On sent... Lire la critique de La Main gauche de la nuit

6
Avatar Shonagon
5
Shonagon ·
Critique de La Main gauche de la nuit par drombyb

Je n'ai pas lu grand chose d'Ursula Le Guin, mais voilà un grand roman, qui pose les questions que tout bon livre de SF devrait poser : celles qui nous concernent, nous. Ici, la description d'un peuple d'être humains dépourvus de différenciation sexuelle permet de prendre conscience qu'il s'agit d'une donnée fondamentale de l'humanité, une des premières pierre de la construction de notre... Lire la critique de La Main gauche de la nuit

3 1
Avatar drombyb
8
drombyb ·
Découverte
Critique de La Main gauche de la nuit par LioPloum

De cette main gauche de la nuit, il restera toujours l'incroyable souffle épique de la dernière partie, un souffle froid et mordant où la fatigue, le courage se mèle à une ambiguité sexuelle très particulière. Mais l'œuvre tombe parfois dans les crevasses de la platitude ou du stéréotype outrancier. C'est le cas lorsque le narrateur décrit les femmes de son monde (alors, sachant que... Lire l'avis à propos de La Main gauche de la nuit

2
Avatar LioPloum
7
LioPloum ·
Chemin erratique

La structure du roman m'a échappée - enfin surtout, je ne l'ai pas trouvée. Elle m'a parue complètement instable, mal organisée, saccadée. Le changement de personnage alors qu'on reste à la première personne a renforcé l'effet "perdu" que j'ai pu ressentir. S'il était voulu c'est réussi mais c'est pas mon kiff parce qu'alors j'ai du mal à accrocher aux personnages et à m'intéresser à ce qui... Lire l'avis à propos de La Main gauche de la nuit

Avatar JulieToral
5
JulieToral ·
Toutes les critiques du livre La Main gauche de la nuit (16)