Couverture La Maison des derviches

Critiques de La Maison des derviches

Livre de (2012)

Istanbul, reine des cités

Lire Ian McDonald n'est décidément pas une sinécure. Après m'être frotté au "fleuve des dieux" il y a quelques mois, et ce fut jouissif malgré l'effort requis, ce nouveau voyage exotique avec ce diable d'anglais fut lui aussi difficile mais fort plaisant. Car McDonald ne nous facilite pas les choses. Son récit fourmille cette fois encore de termes couleur locale (après l'Inde, la Turquie !) :... Lire la critique de La Maison des derviches

4
Avatar nm-reader
8
nm-reader ·

Cinq jours en Turquie

La Turquie, 2027. La semaine la plus chaude de l'année vient de débuter. Un attentat dans un tram va modifier drastiquement la vie des habitants de la maison des dervishes de la place Adem Dede. Après l'Inde, l'irlandais Ian McDonald nous propose ici de découvrir une Turquie futuriste. Un Turquie qui vient de rejoindre l'Europe. Une Turquie qui se veut le berceau de la nanotechnologie.... Lire la critique de La Maison des derviches

1
Avatar paul_darbot
8
paul_darbot ·

Critique de La Maison des derviches par Noah_Lyn

Points positifs : - Des personnages attachants et inattendus, et quelques scènes vraiment marquantes. Et pour moi, ces scènes-là se situent plutôt dans les interstices, les rencontres entre les personnages, quelques lignes de dialogue, une description de paysage stambouliote... que dans les scènes phares qui font avancer l'intrigue. - Une écriture toujours aussi pointue et... Lire l'avis à propos de La Maison des derviches

1
Avatar Noah_Lyn
6
Noah_Lyn ·

Critique de La Maison des derviches par TiggerLilly

La maison des derviches est le point de départ d'une histoire aux multiples facettes, mettant en scène différents personnages qui n'ont, au début de l'histoire, rien d'autre à voir les uns avec les autres que de vivre dans cette maison : un petit garçon atteint du syndrome QT long isolé du bruit du monde extérieur par des sortes de super boules Quies, un vieux professeur d'université... Lire la critique de La Maison des derviches

1
Avatar TiggerLilly
5
TiggerLilly ·