Couverture La Pitié dangereuse

Critiques de La Pitié dangereuse

Livre de (1939)

  • 1
  • 2

L'honneur dangereux

Qui doutait encore que les mots avaient tant de force peut lire ceux de Zweig et constater comme, avec peu d'effet, peu d'action, peu de grandiloquence, peu d'épique, on se retrouve renversé d'émotion. C'est une histoire sans ambages, dont l'ampleur ne se dévoilera que dans ses derniers mouvements. Son point de départ est simple, sa péripétie presque anecdotique : passé le malaise, tout... Lire l'avis à propos de La Pitié dangereuse

7 8
Avatar Oneiro
8
Oneiro ·

A la découverte d'un sentiment troublant..

J'aimerais démarrer aussi bien que la lettre d'Edith, cette fameuse lettre détruite dans une condition tragique pour que quiconque ne puisse découvrir l'aveu frénétique qu'elle enveloppait. Comme tous les personnages de Zweig, notre beau Hofmiller de vingt cinq ans est sensible et qu'on le veuille ou non, avec lui, l'émotion nous gagne vite. De nature indépendante, le pire... Lire la critique de La Pitié dangereuse

9
Avatar MU981L
10
MU981L ·

Katawa Shoujo un siècle avant c'était pas possible en fait.

J'ai longtemps confondu Stefan Zweig et Stefan Wul. Ce qui m'a valu pas mal de problèmes, étant donné que je me demandais comment un auteur autrichien du début du XXe siècle avait pu écrire un livre de SF pour enfant aussi barré que Niourk... L'erreur est réparée et j'ai le seul et unique roman d'un... Lire la critique de La Pitié dangereuse

1 2
Avatar Mad Dog
7
Mad Dog ·

Critique de La Pitié dangereuse par Alya-Dyn

Stefan Zweig a écrit un très grand nombre de nouvelles ; La pitié dangereuse est son unique roman. Sous sa plume, revit l’Autriche du début du 20e siècle à travers le destin d’un jeune officier de cavalerie et de sa rencontre avec Édith de Kekesfalva. Invité par son père à une soirée, Anton Hofmiller, à la fin du repas, invite la jeune fille à danser, ignorant qu’elle est paralysée. Voulant... Lire la critique de La Pitié dangereuse

3
Avatar Alya-Dyn
8
Alya-Dyn ·

Critique de La Pitié dangereuse par Carine H.

Relu en 2012. Toujours aussi poignant, toujours aussi fin. Stefan Zweig réussit à nous tordre le cœur, que ce soit pour ce Hofmiller ou ce Kekesfalva. Du grand Stefan Zweig, réellement. J'y ai retrouvé tout ce que j'aimais chez lui, le format roman en plus. Son analyse psychologique. Ses détails sur la société qui entoure son personnage. Son écriture (bien que traduite). Lire la critique de La Pitié dangereuse

3
Avatar Carine H.
10
Carine H. ·

Critique de La Pitié dangereuse par BibliOrnitho

Selon son scénario privilégié, Stefan Zweig nous conte ici une histoire à la fois bouleversante et effrayante. Comme dans Amok ou dans le Joueur d’échecs, le narrateur croise de façon fortuite la route d’un homme brisé qui éprouve brusquement le besoin de se confier à lui. Ce narrateur est souvent à l’image de Zweig lui-même, à l’écoute, patient, bienveillant. Anton Hofmiller,... Lire l'avis à propos de La Pitié dangereuse

2
Avatar BibliOrnitho
10
BibliOrnitho ·

Danger, pitié dangereuse

Zweig n'a pas son pareil pour creuser l'âme humaine, et décrire, avec une incroyable justesse les relations humaines. Ici, le thème du handicap est magnifiquement traité : c'est subtil, puissant, ça prend aux tripes. Certains personnages, comme le docteur Condor, resteront marquants et inoubliables. Lire la critique de La Pitié dangereuse

2
Avatar mesmer
8
mesmer ·

Dilemne

Livre génial, mais assez dur a lire, tant les noirceurs de nature humaine sont bien décrite, tant on aimerait ne pas être un humain, pour une fois. Pendant la lecture, j'ai été tiraillée entre aimer et détester ce livre, mais au final c'est un excellent roman. A prendre plutot comme une experience psychologique personnelle. Lire l'avis à propos de La Pitié dangereuse

2
Avatar mrs_choco
9
mrs_choco ·

Wahou!

Un roman à couper le souffle! Tout simplement poignant, d'une force incroyable et qui aura laissé sur moi des marques indélébiles quant à ma vision du lien de l'homme à ce sentiment si ambiguë: la pitié. Je tire (encore une fois) mon chapeau à Zweig, cet auteur de légende! Lire l'avis à propos de La Pitié dangereuse

2 1
Avatar Steig
10
Steig ·

Une poignante descente aux enfers

Et non, la pitié n'est pas la charité, et n'est pas aussi bénéfique ; on devrait même plutôt s'en tenir à la seconde : voilà en somme la morale de ce roman, d'une longueur assez rare pour l'auteur. La chute est croissante, mais on ressent tout de même de la tension, mêlée à un certain suspense. L'ensemble est assez troublant, autant que sombre, voire austère par moment. Mais l'ensemble est... Lire l'avis à propos de La Pitié dangereuse

Avatar Alexandre Katenidis
8
Alexandre Katenidis ·
  • 1
  • 2