Couverture Le Couperet

Le Couperet

(1997)

The Ax

12345678910
Quand ?
7.7
  1. 0
  2. 1
  3. 0
  4. 1
  5. 2
  6. 15
  7. 43
  8. 83
  9. 27
  10. 7
  • 179
  • 13
  • 58
  • 2

Après vingt-cinq ans de bons et loyaux services, Burke Devore, cadre supérieur dans une usine de papier, est licencié simplement parce que son entreprise a décidé de procéder à des restructurations. Après deux ans de galère à chercher vainement du boulot par la voie légale, révolté par l'injustice...

Critiques : avis d'internautes (6)
Le Couperet
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Serial-Chômeur

Dans une interview donnée en 1994, Donald Westlake s'était défini comme un auteur réaliste, à la différence du courant romantique - dont plusieurs de ses collègues font partie. À l'exaltation du sentiment, de la rêverie ou du fantastique, Westlake s'est choisi comme vocation de toujours ramener ses intrigues et personnages sur Terre. Qu'il le fasse de manière comique (cf. la série Dortmunder,...

Avatar ConFuCkamuS
7
·
Le travail c'est la santé

Westlake choisit le cynisme, l’amoralité et l’absurde pour faire la critique du monde du travail, des compressions de personnel et des choix des grands groupes et des actionnaires obnubilés par le profit. Finement écrit, avec beaucoup de style, Westlake fait un parallèle osé entre un tueur froid et déterminé, et les dirigeants insensibles qui eux aussi, à leur manière, prennent des vies. Un... Lire la critique de Le Couperet

Avatar Dck43
8
Dck43 ·
Chômdu quand tu nous tiens...

Il y a bien longtemps que la lecture d'un ouvrage de Donald Westlake me trottait dans la tête. Cornwellien convaincu, Ellisien invétéré et Lehaniste initié, je ne pouvais me priver plus longtemps de cet auteur. Et le voyage n'est pas décevant. Cela remontait à loin qu'une lecture m'eut tenu autant en haleine – là, je ne suis pas trop sûr de la formulation ni de l'emphase, même si c'est largement... Lire l'avis à propos de Le Couperet

2
Avatar Bobkill
9
Bobkill ·
Découverte
La fin justifiant les moyens...

Après une longue carrière dans une usine de papier, Burke Devore, américain typiquement moyen, est victime de compressions de personnel et découvre le morne vide du chômage. Ses recherches, courriers et entretiens n'amènent à rien et les finances de sa famille virent au rouge. Il en arrive à ce constat amer : "Nous sommes trop nombreux dans l'arène, et il faut que je me fasse à l'idée que je... Lire l'avis à propos de Le Couperet

1
Avatar Florentin
8
Florentin ·
Toutes les critiques du livre Le Couperet (6)