Avis sur

Le Fléau, tome 1

Avatar Kragtenn
Critique publiée par le

En publiant sa version longue du Fléau dans les années 80, S. King le dit haut et fort : "ce n'est pas un nouveau livre, encore moins un livre nouveau". Seulement, il s'agit d'un livre auquel l'auteur a voulu recoudre quelques membres, des morceaux que la première édition lui avait fait amputé, argent manquante.
Ceci étant dit, il faut se concentrer sur l'oeuvre. Sans nul doute, une des plus réussie de Stephen King ; cet auteur est aimé ou non, je ne cherche pas à lancer le débat ! Je vais m'intéresser au livre. Alors oui, bien entendu, il est rempli de bondieuseries et une idée des plus manichéenne de la vie. Tout cela peut être critiqué, ! Mais après tout, tout cet esprit manichéen n'est pas des plus évidentes : au delà de l'idée de bien et de mal, les personnages du livre sont bien plus nuancés de ce que l'on pourrait croire, plus gris que tout blanc ou tout noir (à part certaines figures, qui sont effectivement d'une couleur unie).
Ce livre parait long, trop peut-être, mais je n'y crois pas. Qu'importe qu'on ait 300 ou 1200 pages ? Au contraire, ce pavé permet de détailler les personnages, de nous les montrer sous toutes les coutures et de les rendre des plus attachants. Dans un univers post-apocalyptique, où la soif de jouer avec les dangers de la science a ravagé l'humanité. Ainsi dépoussiéré, le monde nous apparaît différemment, vide et effroyable, sous la plume de Stephen King. N'oublions pas qu'il s'agit de son style d'écriture, et sachant quel est l'univers de cet auteur, on parvient à découvrir une oeuvre immense, écrite avec habileté : on ne se lasse pas d'accompagner les personnages nombreux (enfin, les rares survivants, plutôt). Les évènements se suivent avec énergie, et même si l'on a parfois l'impression de ne pas avancer, on se rend vite compte que l'auteur sait parfaitement où il nous emmène, et ce avec brio. Les livres post-apocalyptiques, où l'armée fait une grosse bêtise se sont multipliés, mais ne perdons pas à l'esprit que le Fléau est l'un des premiers, et très certainement l'un des meilleurs, les plus aboutis, et riches de détails et de rebondissements;
A mon avis, il s'agit d'une des grandes réussites du genre !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 271 fois
2 apprécient

Autres actions de Kragtenn Le Fléau, tome 1