Ce livre "pue"...

Avis sur Le Parfum

Avatar Hypérion
Critique publiée par le

Dès la première page du livre, notre odorat imaginaire est assailli. Chaque page est une vague olfactive, un miracle de verbe et de mots pour retranscrire les odeurs.

Jamais un livre ne m'a à ce point laissé béat devant le talent de l'auteur. Privé d'un vocable inexistant pour les odeurs, Süskind, en maestro olfactif, décrit avec brio les odeurs qui entourent ce truculent personnage qu'est Jean Baptiste Grenouille. Par des images, des mises en scènes de quelques mots à l'équilibre subtil, Süskind arrive à décrire des odeurs, à nous les mettre sous le nez.

C'est une plongée dans l'odorat sans fin que de lire Le parfum, et on ne peut s'empêcher, une fois le livre refermé, de tendre notre museau pour tenter de capter quelques fragrances environnantes et de poser notre propre vocable dessus, qui nous apparaît alors bien maigre et approximatif, sans imagination.

Ne serait-ce que pour vivre cette expérience inédite de lecture, "Le Parfum" est à découvrir absolument. Mais Le parfum se paie le luxe d'être aussi bon dans le fond que dans la forme. L'histoire de ce malfaisant génie des odeurs dans la France du XVIIIème est prenante, enivrante. On ne peut s'empêcher de poursuivre, la suite nous appelle, l'intrigue nous ferre comme peu de romans policiers savent le faire.

Le parfum nous plonge aussi dans une époque, le "Grand Siècle" sous Louis XV, avec une science qui confine encore moult théories fumeuses, à la bourgeoisie qui supplante économiquement la noblesse, avec les villes grouillantes face aux campagnes désertes.

Le parfum, enfin, c'est une plongée dans l'univers de la parfumerie, avec ses recettes et ses méthodes, qui subsistent encore aujourd'hui.

Pour ceux qui ont le temps, je vous conseille de lire ce livre deux fois, d'affilée si possible. Une première pour l'intrigue, parfaitement maîtrisée, qui ne vous lâche pas. Puis une seconde pour profiter de la plume exceptionnelle de Süskind (et un grand bravo au traducteur en passant), qui s'apprécie mieux une fois l'histoire connue, comme un bon vin qu'on a laissé décanter.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 3180 fois
115 apprécient

Hypérion a ajouté ce livre à 4 listes Le Parfum

Autres actions de Hypérion Le Parfum