Couverture Les oreilles de Buster

Critiques de Les oreilles de Buster

Livre de (2011)

Belle découverte Suédoise

J'ai découvert une nouvelle auteure suédoise, après Katarina Mazetti ( le mec de la tombe d'à coté ) après Katarina Bivald ( la bibliothèque des coeurs cabossés ) voici Esther Sermage, nouvelle découverte et gros gros coup de coeur. Cette rencontre est un pur hasard du à mes petites oreilles qui trainaient dans une librairie ( ainsi que mes yeux ) et où j'ai entendu la libraire... Lire la critique de Les oreilles de Buster

7 3
Avatar amarie
9
amarie ·

Pourquoi j'ai tué ma mère

Eva a 56 ans, et une vie en apparence bien rangée. Son quotidien parait paisible entre son compagnon, Sven, ses amies, et surtout ses rosiers dont elle s'occupe avec soin. Le jour de son anniversaire, sa petite fille lui a offert un journal intime, qu'elle a décidé contre toute attente de remplir. Au milieu du récit de ses journées, elle remonte le fil de son enfance, et tente d'expliquer... Lire l'avis à propos de Les oreilles de Buster

4
Avatar CathyB
7
CathyB ·

Critique de Les oreilles de Buster par Reka

Il m'a fallu très peu de temps pour rentrer dans ce livre et pourtant, j'ai craint de le mésestimer dès que le portrait de la mère d'Eva a été amorcé : son machiavélisme me paraissait caricatural et improbable. Mais dès lors que je suis parvenue à admettre l'inclination romanesque de ce récit, j'ai enfin pu lâcher prise et m'imprégner des confidences d'Eva sans leur opposer de résistance. La... Lire la critique de Les oreilles de Buster

2 2
Avatar Reka
8
Reka ·

Des roses, du vin et un peu de haine

Une petite ville suédoise. Tranquille. Eva, une dame de 56 ans. Sans histoire. Elle s'occupe de ses rosiers avec amour et s'octroie un petit verre de vin, le soir, en rédigeant son journal intime dans le carnet que lui a offert sa petite-fille. Qui commence ainsi : "J'avais sept ans quand j'ai décidé de tuer ma mère. Et dix-sept ans quand j'ai finalement mis mon projet à exécution." Des... Lire la critique de Les oreilles de Buster

Avatar 6nezfil
9
6nezfil ·

Terrifiant et magnifique

J’avais sept ans quand j’ai décidé de tuer ma mère. Et dix-sept ans quand j’ai finalement mis mon projet à exécution. Dès les premiers mots de son journal intime, Eva, qui vient de fêter ses cinquante-six ans, nous livre la cruelle vérité : un matricide dont elle va retracer la genèse. Pour son anniversaire, Anna-Clara, « la plus jeune et la plus... Lire l'avis à propos de Les oreilles de Buster

Avatar Alya-Dyn
10
Alya-Dyn ·

Critique de Les oreilles de Buster par Em L

"J'avais sept ans quand j'ai décidé de tuer ma mère. Et dix -sept ans quand j'ai finalement mis mon projet à exécution. A travers ce simple constat, je viens de m'exprimer sur cette page avec une sincérité dont je n'ai pas l'habitude." L'ambiance est donnée dès la première page du livre. Les oreilles de Buster est conté à la première personne par Eva, une femme de 56 ans traumatisée par sa mère... Lire l'avis à propos de Les oreilles de Buster

Avatar Em L
8
Em L ·

Critique de Les oreilles de Buster par Tulipe

Un livre qui se dévore, mais dont les personnages manquent de profondeur et virent par moments à la caricature : une enfant mal aimée qui se venge cruellement de ceux qui la déçoivent , l'amoureux charmant qui brusquement change du tout au tout, la mère méprisante et manipulatrice, le père dévoué et aimant mais faible, les fameuses oreilles ... On a envie de le terminer, on s'en souviendra... Lire l'avis à propos de Les oreilles de Buster

Avatar Tulipe
6
Tulipe ·

Décevant

Je n'ai pas du tout aimé ce livre. Les personnages sont beaucoup trop caricaturaux. Une mère pareille fait penser à Folcoche dans "Poil de Carotte" de Jules Renard. D'ailleurs, je me suis demandée si l'auteur ne s'en était pas inspirée car ici aussi le père est un faible... Histoire, certes prenante mais invraisemblable, je pense au personnage de John qui était si droit et qui en fin de roman... Lire la critique de Les oreilles de Buster

Avatar notje
3
notje ·

Critique de Les oreilles de Buster par dedel

Tout m'a attiré dans ce livre. Tout d'abord sa couverture que je trouve plutôt sympathique avec sa couleur et cette petite fille entourée dans un cœur de tiges de feuilles, ensuite la narration faite au travers d'un journal intime et enfin l'histoire. Et quelle histoire, celle de Eva, passionnée par ses rosiers, et qui à la suite du cadeau d'anniversaire, un journal intime, reçu par sa... Lire la critique de Les oreilles de Buster

Avatar dedel
8
dedel ·