'Je vais bien' pour les nuls...

Avis sur Les quatre accords toltèques

Avatar shanghai
Critique publiée par le

Petit guide d'initiation de réflexion pour ceux qui n'y arrivent pas tous seuls...

Le titre m'a beaucoup intrigué. Quel grand secret du bonheur absolu détenaient donc les Toltèques ? Quels accords avaient-ils passé, et avec qui ?

J'étais néanmoins un poil sceptique car s'ils étaient détenteurs du secret ultime, leur civilisation n'en avait pas moins disparue...

Des quatre 'accords' toltèques, j'en retiens principalement le cinquième. Ah oui, Miguel Ruiz, l'auteur', en a rajouté un cinquième en 2010... Ce cinquième principe inclut le principe du doute et du scepticisme, ça tombe bien !

Revenons au livre. Sur l'aspect littéraire de l'objet, il y a beaucoup à dire, le style est simple, sinon simpliste, bourré de redites et de répétitions, comme si le fait de répéter un principe, à la manière d'un mantra, contribuait à le rendre plus juste.
Le texte, que j'ai lu dans sa version française, établit une sémantique propre; 'accords', 'impeccable', 'rêve', etc. J'y vois une certaine forme d'ésotérisme qui d'emblée place le propos à un niveau uniquement accessible aux initiés. Un peu comme dans les sectes.

Sur le fond, pas grand chose à dire, c'est plein de bon sens et pas vraiment neuf.

Ce qui m'interroge, c'est l'aspect égocentré de la recette. Tout tourne autour de soi. Les autres 'émetteurs de poison' ont leur univers et il est bon de ne pas s'y frotter, que ce soit pour les blesser ou, plus simplement, pour leur possible interaction avec votre état.

Comme le livre est simpliste, je résumerais, à mon tour de manière simpliste, et j'en ai conscience, de manière un peu excessive, la pensée en "Je dis ce que je pense, je ne blesse pas les autres par la parole, mais je suis parfaitement hermétique aux autres. S'ils médisent sur moi, ben je les ignore, et de toutes les façons, ce qu'ils pensent je m'en balec, et je n'essaie même pas d'essayer de comprendre, car je ne suppose rien". Dans cette phrase, je viole allègrement deux des principes...

Je m'interroge aussi de ce que serait un monde dans lequel tout le monde appliquerait ces principes. Je ne suis pas sûr qu'un tel monde m'attire.

Pour être un peu plus positif, je dirais que le texte peut toutefois être un révélateur pour bon nombre de personnes, d'où mon titre. Je pense à celles et ceux pour qui l'introspection et la réflexion ne sont pas un exercice facile et fréquent. J'imagine même qu'il puisse être un élément salvateur par les pistes qu'il peut ouvrir, mais bon, de là à en faire un monument...

J'ai beaucoup parlé de ce livre avec mes proches, et les avis diffèrent. Entre ceux qui rejoignent mon scepticisme et ceux qui ont déjà interprété les principes à leur sauce, c'est certain qu'il s'agit là d'une bonne base à des discussions passionnées.

Je ne sais pas si mon texte est 'impeccable', mais de toutes les façons, ce que vous en penserez rebondit sur mes plumes, tel le serpent du même type. En outre, je n'imagine rien de ce que vous pourrez en penser et de toutes les manières j'ai 'fait de mon mieux' en l'écrivant donc je n'aurai aucun regret.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 80 fois
2 apprécient

Autres actions de shanghai Les quatre accords toltèques