Couverture Lolita

Critiques de Lolita

Livre de

Ce roman s'appelle Dolores.

Depuis ma première lecture, Lolita a rejoint le rang de mes livres favoris, je l'ai relu depuis et aimé encore plus. C'est d'autant plus difficile d'en parler correctement, mais je tiens moi aussi à lui faire ma petite déclaration d'amour. Nabokov est un génie. C'est ce que je me suis dit à la lecture des premières lignes de Lolita. Les critiques qui vantent le style de Nabokov sont nombreuses... Lire l'avis à propos de Lolita

56 5
Avatar Seesaw
10
Seesaw ·

Le Mystère Lolita !!!

Comme il est très judicieusement écrit dans la préface de mon édition Folio acheté avec un chèque Cadhoc, Lolita est un cas très rare dans l'histoire de la littérature. Un cas très rare du fait que l'inévitable parfum de scandale qui a exhalé à l'époque ne s'est nullement estompé depuis ; au contraire devrais-je dire, il s'est même amplifié. Tant mieux ai-je envie de... Lire la critique de Lolita

56 12
Avatar Plume231
8
Plume231 ·

Lo. Lii. Ta.

"Lolita, lumière de ma vie, feu de mes reins. Mon péché, mon âme. Lo-lii-ta : le bout de la langue fait trois petits pas le long du palais pour taper, à trois, contre les dents. Lo. Lii. Ta." Voilà. Vous avez là toutes les raisons de lire Lolita. Que dis-je ? De vivre Lolita, d'aimer Lolita. Une histoire que l'on ne présente plus, je crois. Le pauvre Humbert Humbert, passionné par les... Lire l'avis à propos de Lolita

121 17
Avatar clairemouais
10
clairemouais ·

A love affair with the English language

Lolita, c'est la première œuvre que je me suis empressé de noter quand j'ai débarqué, jeune et ingénu, sur SensCritique. Jamais un style ne m'avait autant bouleversé dès les premiers mots : ces premiers mots, si beaux dans leur simplicité et leur contradiction, que le lecteur se plaît si vite à mémoriser, à scander, à psalmodier comme une incantation... C'est en cela que... Lire l'avis à propos de Lolita

46 9
Avatar Paul_
9
Paul_ ·

Dolly à l'école, Dolorès sur les pointillés, Lolita dans mes bras

Contrairement à ce qu'à pu dire une autre personne dans sa critique, je ne pense pas que de nos jours il n'y ait plus de romans sulfureux. Au contraire, plus ce sera cru, vulgaire et indigeste, plus on cherchera à nous le vendre. La seule différence reste dans la manière de traiter le sujet et la prose de l'auteur. Et c'est bien là le génie de Nabokov ! Dans son "A Propos", il explique... Lire la critique de Lolita

16
Avatar alicja
9
alicja ·

Pour les amateurs de nymphettes.

Aujourd'hui, un livre aussi sulfureux ne pourrait jamais dépasser la case du comité de lecture des maisons d'éditions. Heureusement, la censure était dans les années 50 plus laxiste, et les mœurs quelque peu différentes. Cela n'a pas empêché Lolita d'être interdit dans plusieurs pays, de provoquer un véritable scandale, et d'être taxé de chef d'œuvre. Humbert Humbert, le héros du livre, est... Lire la critique de Lolita

58 2
Avatar LeChiendeSinope
8
LeChiendeSinope ·

Lolita, on ne s'en remet pas;

Un style qui détruit tout, qui empêche de regarder la littérature de la même manière. Un style qui ne permet plus d'ouvrir de nombreux livres car, dès la première page, on se dit qu'on ne pourra pas supporter une prose, en comparaison, si laide et cela quel que soit le sujet de l'ouvrage. Je ne sais pas à quel âge il faut le lire ce livre : Il est dur de ne pas devenir trop exigeant après.... Lire l'avis à propos de Lolita

24
Avatar Nathaniell
9
Nathaniell ·

Relire Lolita

Ma première lecture de Lolita remonte à presque dix ans. Ces derniers mois, notamment suite à l’affaire Matzneff, mais aussi à l’éternel retour du cas Polanski dans les débats intellectuels, ce roman est encore une fois revenu au cœur des débats. Il n’y a pourtant rien de comparable entre Matzneff, Polanski et Nabokov, puisque Nabokov n’est pas un criminel : sa vie bourgeoise semble un... Lire l'avis à propos de Lolita

11 4
Avatar Clément Nosferalis
9
Clément Nosferalis ·

Une révélation stylistique

Lorsque j'ai ouvert Lolita, jamais, jamais je n'avais lu un style pareil. Je l'ai lu en version originale (en anglais donc) - obligatoire pour s'imprégner de l'entière subtilité, couleur et émotion de l'écriture de Nabokov. Je l'ai adulé au bout de quelques chapitres seulement, entraînée en outre dans cette vision non manichéenne d'un amour interdit, tabou, dérangeant. Moi, avec tous mes... Lire la critique de Lolita

12
Avatar Filmosaure
10
Filmosaure ·

Chronique de la nymphescence extra-ordinaire

Docile esclave dévoilant une sollicitude véloce aux lamentations perpétuelles de la délicieuse Dolorès. Humbert, l’adulateur, aliéné par les larmoyantes lubies de la céleste Dolly livre à tire-larigot son souffle pour le luxe de la désirable et voluptueuse jouvencelle Lolita. Lolita, de Vladimir a ce que Lolita, de Stanley n’a pas. Par-là, je fais allusion à cette attention considérable... Lire l'avis à propos de Lolita

38 22
Avatar Deleuze
9
Deleuze ·