Sympa, mais fin incompréhensible et décevante

Avis sur Marche ou crève

Avatar Jacana
Critique publiée par le

Marche ou crève, un titre frappant qui résume tout le roman. Tout le livre met en scène La Grande Marche, une sorte de « jeu » dans lequel 100 participants de sexe masculin et âgés de 17-18 ans vont devoir marcher le long d’une route toute tracée nuit et jour, s’ils s’arrêtent ou marchent à moins de 6,5 km/h, ils reçoivent un avertissement toutes les 30 secondes, après le troisième, ils sont tout bonnement fusillés. À la fin, il n’en restera qu’un, qui gagnera le Prix. Il va donc falloir marcher… ou crever.

Dès les premières pages, j’ai été complètement en phase avec l’histoire, je suivais avidement les personnages, surtout Garraty qui s’impose d’emblée comme le personnage le plus important. Marche ou crève fait partie des livres de Stephen King publié avant 2000, et qui selon moi correspond plus ou moins à la limite après laquelle l’auteur a commencé à me décevoir. Pour l’instant, ça se confirme, puisque j’ai reconnu son style particulier, cynique et où on voit rapidement la déshumanisation des protagonistes ainsi qu’une espèce de fatalité. Ravie de la plume donc.

Par contre, je ne sais pas qui a décidé de faire la couverture de la VF avec l’empreinte de pas dans la neige, ni qui a choisi de reprendre par la suite la même idée, mais qui que vous soyez, je vous déteste profondément, car j’ai fini par être déçue de ne jamais voir de neige, alors que la VO ne vend pas ce mensonge en couverture. C’est triste, parce que j’arrive à être désappointée d’un élément totalement extérieur à la volonté de l’auteur…

Sinon, le fil de La Grande Marche est vraiment captivant, on voit petit à petit les protagonistes se rendre compte de la galère dans laquelle ils se sont embarqués et s’habituent peu à peu à voir les autres participants tomber et se faire fusiller, comme si tout était normal. C’est vraiment fou de finir par comprendre ce qu’ils ressentent dans un tel cas, le lecteur finit par prendre part à La Grande Marche.

Jusque-là donc, tout va bien, même très bien, mais malheureusement, le tout dernier chapitre m’a fait déchanter… Simplement parce que je ne l’ai pas compris. Je suis peut-être bête, je ne sais pas, mais même en ayant relu trois fois les dernières lignes, l’incompréhension totale persiste. C’est vraiment dommage, car l’avant-dernier chapitre m’avait laissée imaginer une fin qui m’aurait beaucoup plu, mais non…

Avec le recul, je me rends compte que c’est un bon livre, que j’ai apprécié découvrir, mais la fin et quelques petits détails (notamment la couverture pour laquelle l’auteur n’y est pour rien) font que j’en ressors déçue, alors que tout le reste m’avait beaucoup plu.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 224 fois
Aucun vote pour le moment

Jacana a ajouté ce livre à 1 liste Marche ou crève

  • Livres
    Couverture Le Chaos

    Livres lus en 2016

    Avec : Le Chaos, Les Sables de Dorne, Un festin pour les corbeaux, L'Amour aux temps du choléra,

Autres actions de Jacana Marche ou crève