👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Bien que situant son sujet en Alabama à une période bien précise - les années 1930 -, Harper Lee a écrit un roman universel sur l'enfance confrontée aux préjugés, au mensonge, à la bigoterie et au mal. Racontée par Scout avec beaucoup de « drôlerie » (du fait de son regard d’enfant), cette histoire tient du conte et du roman initiatique.

Ce livre a beau traiter d’un sujet sensible, le racisme dans les années 30, il est empreint de tendresse, d’humour, de pudeur et de l’innocence de Scout. On rit de son regard enfantin comme on est ému de la mélancolie qui se dégage parfois du récit. On reçoit en même temps que les enfants les leçons de vie qu’Atticus tient à leur transmettre, et c’est avec des mots très simples qu’Harper Lee arrive à débrouiller des situations délicates. Ce roman qui touche au plus profond, est un chef d’œuvre.

Pour finir, laissons parler Atticus :

"La seule chose qui ne doit pas céder à la loi de la majorité, est la conscience de l'individu."

« Je voulais que tu comprennes quelque chose, que tu voies ce qu’est le vrai courage, au lieu de t’imaginer que c’est un homme avec un fusil à la main. Le courage, c’est de savoir que tu pars battu, mais d’agir quand même sans s’arrêter. »

"Tu ne comprendras jamais personne si tu n'envisages pas les choses de son point de vue Scout, si tu ne te mets pas à sa place, à regarder par sa veranda."
Morgane_môv
10
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à ses listes , Les livres les plus souvent relus, Objectif L : ça, c'est fait et Les meilleurs titres de livres

il y a 9 ans

6 j'aime

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur
EIA
10

"Viens au pays des Schtroumpfs, ou tout est merveilleux..."

Aujourd'hui j'ai mis deux dix. Soit quelqu'un a réussi (très discrètement) à m'administrer des petites pilules qui font voir la vie en rose, soit je suis une sacrée veinarde. J'ai toujours cru en ma...

Lire la critique

il y a 8 ans

55 j'aime

11

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur
Queenie
10

Critique de Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur par Queenie

Ce livre est vraiment magnifique, je l'ai dévoré. Tout est Parfait. Cette famille (père, deux enfants : un garçon et une fille) avec ce père génial, doux, compréhensif, seul, qui ressemble à un sage...

Lire la critique

il y a 11 ans

44 j'aime

6

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur
Gand-Alf
9

Cet instant fugace que l'on nomme l'enfance.

Se motiver enfin à lire un classique de la littérature américaine alors que l'on a déjà vu l'adaptation cinématographique il y a des années de cela, sans en garder le moindre souvenir. Se sentir...

Lire la critique

il y a 6 ans

39 j'aime

3

Le chagrin du roi mort
Morgane_môv
9

Critique de Le chagrin du roi mort par Morgane_môv

Avec ce livre, Jean-Claude Mourlevat nous prouve une nouvelle fois son talent de conteur et nous offre une formidable histoire, tenant à la fois du conte et de l’épopée, bouleversante et magique...

Lire la critique

il y a 9 ans

3 j'aime

Ma raison de vivre -  Breathing, tome 1
Morgane_môv
5

Reason to breathe... when you finally close the book !

Soyons honnêtes... (oui je parle de moi à la 1ère personne du pluriel, non je ne suis pas shizo) : Reason to Breathe n'est pas un mauvais livre. Disons qu'il souffre "juste" d'une 1ère partie...

Lire la critique

il y a 7 ans

2 j'aime

School Days
Morgane_môv
3
School Days

Hein quoi qu'est-ce ? o_O (cet anime se fout de ma gueule)

Pour être sincère, quand j'ai commencé cet anime, je venais de terminer Death Note et je m'ennuyais. Je n'aurai peut-être pas dû passer si directement de l'un à l'autre... Au regard des premiers...

Lire la critique

il y a 8 ans

2 j'aime

5