Avis sur

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur par Queenie

Avatar Queenie
Critique publiée par le

Ce livre est vraiment magnifique, je l'ai dévoré.
Tout est Parfait.

Cette famille (père, deux enfants : un garçon et une fille) avec ce père génial, doux, compréhensif, seul, qui ressemble à un sage venu doucement étendre sa sagesse à ses enfants.
Avec cette gamine, Scout, impétueuse, curieuse, fonceuse et son frère, Jem, qui veut découvrir les secrets du quartier, qui veut affronter ses peurs, protéger sa sœur.
Leurs aventures de quartier : qui laisse des petits cadeaux dans ce vieil arbre ? Le voisin qui ne sort jamais de chez lui est-il un monstre affreux et sanguinaire ? Et si on allait courir jusqu'à sa porte, est-ce qu'on risquerait de mourir ? Et les gâteaux de Mme Atkinson qui les font toujours courir jusque chez elle, quoiqu'ils fassent, quand elle les appelle !
Et la vieille tante aigrie, pleine de principes, qui essaye de faire de Scout une Vraie Fille.
Les voisins, les commérages, les amitiés, les querelles, la peur.

Harper Lee décrit parfaitement ce milieu familial (avec tant de justesse qu'on a l'impression que c'est un peu de notre famille qu'elle parle), la vie de quartier cloisonné, un peu tranquille, fier, mais aussi qui est très fragile dans son équilibre... Notamment quand de graves sujets ébranlent leurs convictions.

Et par-dessus tout ça, qui en faisait déjà un roman extraordinaire, voilà qu'elle parvient à nous parler de la ségrégation, de la violence, du glauque et de la misère. Sans manichéisme aucun, sans pathos, sans surenchère. Incroyable.

Ce livre est une œuvre d'art.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 3097 fois
42 apprécient · 1 n'apprécie pas

Queenie a ajouté ce livre à 1 liste Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

  • Livres
    Illustration Petit... mais costaud !

    Petit... mais costaud !

    Des livres avec des enfants face au monde. Leurs regards, leurs compréhensions tronquées, déformées : parlantes. La naïveté...

Autres actions de Queenie Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur