Numéro 11 : quelques contes sur la folie des temps par Arnaud Malon

Avec "Number 11", Jonathan Coe nous livre un roman que les britanniques qualifient de "state-of-the-nation novel", c'est à dire un état des lieux de l'Angleterre (post-Blair).


Le roman est découpé en 5 tableaux hétérogènes. Seuls 2 fils rouges nous guident, Rachel et Alison, tout à tour personnages principaux ou secondaires, qu'on suivra de la fin de l'enfance et à l'âge adulte.


Chaque tableau est prétexte à réflexion, voire critique, sur quelques grands thèmes actuels :



  • l'écart croisant entre deux angleterres qui cohabitent sans vraiment se croiser,

  • la crise financière qui touche les plus pauvres sans jamais inquiéter les plus riches

  • les coupes budgétaires dans les dépenses publiques qui sapent le lien social, entraînent réduction horaires voire fermetures des services publiques et paupérisation de la classe moyenne,

  • l'optimisation fiscale qui touche à l'indécence,

  • la démesure d'une classe d'ultra-riches qui frise la démence.

  • la montée de la presse populiste,

  • la télé-réalité et ses dérives,

  • les réseaux sociaux...


Une critique acerbe et sans complaisance (mais finalement assez juste), un roman mordant et un humour corrosif. À lire.

zemoko
8
Écrit par

Le 13 décembre 2016

1 j'aime

Numéro 11 : quelques contes sur la folie des temps
Nelly-H
10

Encore un roman époustouflant !

Jonathan Coe est très fort. Je me laisse embarquer dans ses romans, assez complexes pour ceux que j'ai lu, et je suis toujours estomaquée par la fin. Et pourtant, en y réfléchissant bien, des indices...

Lire la critique

il y a 5 ans

1 j'aime

Numéro 11 : quelques contes sur la folie des temps
zemoko
8

Critique de Numéro 11 : quelques contes sur la folie des temps par Arnaud Malon

Avec "Number 11", Jonathan Coe nous livre un roman que les britanniques qualifient de "state-of-the-nation novel", c'est à dire un état des lieux de l'Angleterre (post-Blair). Le roman est découpé...

Lire la critique

il y a 5 ans

1 j'aime

Ce qui ne me tue pas - Millénium, tome 4
zemoko
9

Ce n'est pas du Stieg Larson... mais c'est un très bon roman

Est-ce que c'est du Stieg Larson ? Non, bien évidemment que non. Est-ce que c'est grave ? Pas tant que cela... Bon, d'accord, le fait d'avoir lu les premiers "Millenium" voici déjà quelques années a...

Lire la critique

il y a 7 ans

11 j'aime

2

Temps glaciaires
zemoko
9

Commissaire, ne changez pas, restez comme vous êtes !

Disclaimer : je suis fan de Fred Vargas et j'adore l'Islande... donc, attention, ma critique et la note que je donne à ce livre sont sans doute biaisés. Vous êtes prévenus. Ceci étant dit, j'ai...

Lire la critique

il y a 7 ans

11 j'aime

1

Ecoute la ville tomber
zemoko
8

Une ville en plein burn-out

« Écoute la ville tomber » est le premier roman de Kate Tempest dont on me dit quʼelle serait une rappeuse anglaise déjà connue et reconnue dʼune trentaine dʼannée (ce que je veux bien le...

Lire la critique

il y a 4 ans

8 j'aime