Couverture Pilote de guerre

Pilote de guerre

(1942)

Flight to Arras

12345678910
Quand ?
6.9
  1. 0
  2. 1
  3. 4
  4. 1
  5. 15
  6. 37
  7. 59
  8. 41
  9. 20
  10. 5
  • 183
  • 7
  • 69
  • 6

Nous sommes fin mai, en pleine retraite, en plein désastre. On sacrifie les équipages comme on jetterait des verres d'eau dans un incendie de foret. Comment pèserait-on les risques quand tout s'écroule ?... En trois semaines nous avons perdu dix-sept équipages sur vingt-trois. Nous avons fondu...

Critiques : avis d'internautes (6)
Pilote de guerre
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Combat, menace de mort et déclin

La débâcle est une expérience périlleuse, autant pour la vie des personnages et du protagoniste, dont l'action est précisée dans le moindre détail, les sentiments disséqués. Puis, vient, en effet, l'analyse a posteriori, amère, sur ce que vient de se produire et sur le futur proche. Par un style direct, sec, mais raffiné, parfois un brun sentencieux, l'auteur, via le...

Avatar Alexandre Katenidis
9
·
Etoiles, garde à vous

Sous ce titre, ne cherchez pas le récit de l'expérience factuelle de Saint Exupéry face à de rudes combats (en l'occurrence la déroute de la France de 1940) ou un travail d'historien. Il est pourtant bien question de point de rupture, de la mort en filigrane, de débâcle, de questionnement. L'auteur s'est retrouvé propulsé dans l'enchevêtrement des événements au dessus d'un vol de reconnaissance... Lire la critique de Pilote de guerre

2
Avatar Lo-Lo
5
Lo-Lo ·
Découverte
Saint-Exupéry, de la guerre aux mots

J’avais – un peu comme tout le monde au final – lu Le Petit Prince il y a de cela quelques temps. Je n’en avais pas forcément gardé un souvenir impérissable. Puis je suis tombé sur le documentaire d’Arte consacré à Antoine de Saint-Exupéry (le lien pour les curieux : http://www.arte.... Lire l'avis à propos de Pilote de guerre

Avatar Quentin Perissinotto
6
Quentin Perissinotto ·
De l'absurdité de la guerre au prêche de l'Humanisme

Avec Pilote de guerre, Antoine de Saint-Exupéry nous fait passer par tous les sentiments: la tristesse, la confusion, la colère, la joie, l'espoir. C'est un don de pouvoir parler de défaite en lui insufflant une vague d'espoir. Une très belle lecture pour éviter de laisser place au désespoir. Lire la critique de Pilote de guerre

Avatar MariePopCulture
8
MariePopCulture ·
Critique de Pilote de guerre par Timothé Poulain

D'où la défaite de 40 n'était pas qu'une débandade, mais une folie guerrière qui laissa derrière elle une longue traînée de cadavres. Cette seule démonstration que St Exupéry s'applique à développer ici suffit à conférer à Pilote de Guerre le statut si particulier de livre qu'il faut lire. Lire l'avis à propos de Pilote de guerre

Avatar Timothé Poulain
8
Timothé Poulain ·
Toutes les critiques du livre Pilote de guerre (6)