Couverture Pourquoi j'ai mangé mon père

Pourquoi j'ai mangé mon père

(1960)

The Evolution Man

12345678910
Quand ?
7.1
  1. 9
  2. 25
  3. 45
  4. 93
  5. 257
  6. 528
  7. 1138
  8. 1031
  9. 372
  10. 122
  • 3.6K
  • 222
  • 1.3K
  • 40

Faites la connaissance d'une famille préhistorique : Edouard, le père, génial inventeur, Vania, l'oncle réac, Erenst, le narrateur, un tantinet benêt.

Match des critiques
les meilleurs avis
Pourquoi j'ai mangé mon père
VS
Pourquoi j'ai mangé ce livre

Il fallait une oeuvre à laquelle je porte un attachement particulier pour ma 100è critique. Il s'agit d'un livre que j'ai eu à lire en 3è, en français, et que je n'ai jamais vraiment reposé. Ce livre raconte l'histoire d'une famille d'homininés menée par le père Edouard, inventeur génial, et de sa tribu, le narrateur étant son fils Ernest. Ils découvriront entre autres la sauvegarde du feu, la musique et la danse, le dessin, la cuisson de la viande, l'arc... Si le propos et la narration...

19
Avatar Caroline Galmard
5
Caroline Galmard
Rires caverneux

Narguée par le titre et la couverture, ma curiosité m'a poussée à ouvrir ce livre venu du fond des ages. On avait eu le temps de m'en faire de nombreuses et savoureuses critiques. Je m'attendais donc un peu à retrouver une version préhistorique de la Grande Entourloupe de Roald Dahl. J'étais prête à dégainer mes excuses les plus plates auprès de mes voisins de métro, pour les fous-rires dès la 1ere page. Et non. Petit sourire en coin, amusement mais pas de larmes aux yeux. Pourtant ce fut... Lire la critique de Pourquoi j'ai mangé mon père

PostsPourquoi j'ai mangé mon père

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce livre ?

Critiques : avis d'internautes (60)

Pourquoi j'ai mangé mon père
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Quand des singes font de la politique !

« Pourquoi j'ai mangé mon père », c'est le dissentiment entre le père, représentant la modernité à tout prix, et l'oncle, défendant une tradition sécurisante, dont la devise est « Back to the trees ». Malgré un récit se déroulant durant la préhistoire, l'ouvrage de Roy Lewis est éminemment moderne. Les problématiques soulevées sont sans conteste actuelles. Les questionnements anachroniques... Lire la critique de Pourquoi j'ai mangé mon père

5
Avatar takoine
8
takoine ·
Découverte
A trop vouloir faire rire, il épuise...

Pourquoi j'ai mangé mon père, c'est un petit bijou d'absurde appliqué à la préhistoire, époque bénie où le génie de l'homme éclot et lui permet de s'élever au delà de son simple statut d'animal affublé de pouces préempteurs. Si le titre est une formidable accroche pour te pousser à lire le livre (ainsi qu'une morale tout à fait saisissante au final), il n'est finalement que prétexte à lire le... Lire l'avis à propos de Pourquoi j'ai mangé mon père

24 4
Avatar Hypérion
7
Hypérion ·
Back to the trees.

En 1960, le journaliste et économiste Roy Lewis imaginait cette aventure préhistorique, satire à peine voilée de la société de l'époque et de sa politique, ainsi que de ses débats idéologiques. A partir de la farce goguenarde, l'auteur s'amuse de ses contemporains, observe la sacrosainte famille avec un mélange d'amusement et de sérieux anthropologique, choisissant... Lire la critique de Pourquoi j'ai mangé mon père

18 3
Avatar Gand-Alf
6
Gand-Alf ·
Pourquoi j'ai lu ce livre.

---Parce que "pourquoi j'ai mangé mon père". Bah oui, le titre ! Je l'ai immédiatement trouvé accrocheur. ---Parce qu'il est bien documenté sur la préhistoire. En plein coeur du Pléistocène, on suit l'évolution d'une famille de pithécanthropes au grès des inventions du patriarche. De la fabrication du silex à la découverte du feu, on retrace les avancées qui permettront plus tard à l'Homme de... Lire l'avis à propos de Pourquoi j'ai mangé mon père

9
Avatar MarlBourreau
7
MarlBourreau ·
Evoluons à tous prix !

Avant de parler du contenu du livre, je me sens un peu obligé de relever deux éléments regrettables à propos de l'édition française de "The Evolution Man" : - D'une part, le titre qui raconte la toute fin du roman. Peut-être que ça ne gâchera pas la lecture d'une majorité, mais à cause de ça, la fin m'a paru un peu fade. - D'autre part, la quatrième de couverture qui... Lire l'avis à propos de Pourquoi j'ai mangé mon père

6 1
Avatar Yoth
6
Yoth ·
Toutes les critiques du livre Pourquoi j'ai mangé mon père (60)