Couverture Propaganda

Propaganda

(1928) Comment manipuler l'opinion en démocratie
12345678910
Quand ?
7.3
  1. 1
  2. 0
  3. 0
  4. 8
  5. 20
  6. 38
  7. 71
  8. 93
  9. 32
  10. 13
  • 276
  • 16
  • 457
  • 12

Un document édifiant où l'on apprend que la propagande politique au XXe siècle n'est pas née dans les régimes totalitaires, mais au c?ur même de la démocratie libérale américaine.Texte présenté par Normand Baillargeon, philosophe, professeur à l'université du Québec à Montréal, et auteur d'un...

Match des critiques
les meilleurs avis
Propaganda
VS
"Des dirigeants invisibles contrôlent les destinées de millions d’êtres humains"

Il y a des thèmes dont on parle peu, à tort. La propagande est de ceux-là. Qu’est-ce que la propagande ? Pour Bernays, la propagande regroupe un ensemble de techniques visant à manipuler l’opinion publique pour « servir des intérêts particuliers ». Les intérêts particuliers dont il parle sont ceux d’un « gouvernement invisible » , une élite minoritaire qui influence les comportements du peuple pour satisfaire ses intérêts personnels et qui dirige véritablement le pays. Cette thématique a été...

5 2
Avatar La Petite Cognée
1
La Petite Cognée
Le mépris de classe et l'apologie de la manipulation dans l'ombre.

Tout le livre consiste à expliquer à une minorité de "gens intelligents" (sic) (intellectuels, grands industriels, politiques, etc.) comment manipuler "le troupeau" (sic) pour servir les intérêts d'une "minorité de gens intelligents" (re-sic) : "Notre démocratie ayant pour vocation de tracer la voie, elle doit être pilotée par la minorité intelligente qui sait enrégimenter les masses pour mieux les guider." ou encore "Les esprits intelligents doivent comprendre qu'elle leur offre l'outil... Lire la critique de Propaganda

3 2

Critiques : avis d'internautes (14)

Propaganda
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Propaganda par Emphiris

Après la lecture de ce livre, on reste un peu sur sa faim. Gouvernement invisible, masse d'humanoïdes suiveurs, rôle du pôle des Relations Publiques au sein d'une entreprise, utilisation des moyens possibles pour une campagne politique, rien de bien fracassant; et surtout, aucune explication charnue. Alors bien sûr il est clair, les exemples sont précis et bien détaillés, on suit facilement la... Lire l'avis à propos de Propaganda

5
Avatar Emphiris
5
Emphiris ·
Découverte
Dans tous les sens

Pratiquant la sociologie du travail sauvage, je distingue boulots de merde et boulots de connard. J’ai tâché de mener ma jeunesse de façon à éviter les uns et les autres. J’applique l’expression boulot de merde à un emploi sous-payé destructeur physiquement et intellectuellement : livreur, équipier chez McDo, technicien de surface, hôtesse de caisse,... Lire l'avis à propos de Propaganda

21 5
Avatar Alcofribas
7
Alcofribas ·
Le marionnettiste et les pantins. Les pantins, c’est nous !

Propaganda est un ouvrage capital, et cependant fort méconnu, alors même que chacun d’entre nous, citoyens, consommateurs, sommes les jouets quotidiens des procédés décrits par Bernays en 1928, enseignés depuis en école de commerce ou en sciences politiques. Des procédés qui ont pour but de promouvoir des politiques, des actions sociétales, des produits commerciaux, décidés par des hommes... Lire l'avis à propos de Propaganda

3
Avatar subtilis
8
subtilis ·
intéressant...mais pas assez!

Si l'on prend le livre en lui-même, il est très décevant. Bernays tente maladroitement de convaincre que la propagande a du bon, une certaine éthique et qu'elle sert le peuple. Difficile de savoir comment on aurait pu le réceptionner à l'époque, mais en tout cas pour aujourd'hui, on voit clairement les ficelles et on ne se laisse pas prendre au piège. C'est un livre de propagande qui sert son... Lire l'avis à propos de Propaganda

1
Avatar Counch
4
Counch ·
Propaganda : arme de manipulation massive au service du bien commun ?

La préface de l'édition française de 2007 commence avec une citation de Naom Chomsky : "La propagande est à la démocratie ce que la violence est à un État totalitaire." Autrement dit, le parti pris de l'éditeur est évident. Il ne s'agit pas de faire l'apologie des conséquences néfastes engendrées par Edward Bernays. En effet, lorsqu'on sait l'influence qu'a eu cette homme sur le XXe... Lire la critique de Propaganda

2
Avatar __ Supernuva
8
__ Supernuva ·
Toutes les critiques du livre Propaganda (14)