Couverture Pulp

Critiques de Pulp

Livre de (1994)

  • 1
  • 2

Le canari écarlate

En s'insérant fissa dans le ballet ininterrompu des figurants et personnages secondaires, cette foule dégueulasse qui gravite systématiquement autour du lamentable héros bukowskien, en faisant de l'auteur à succès un protagoniste banal et vite oublié, un pochard de passage, le vieux Buk semble affirmer une volonté d'émancipation, une rupture franche et honnête avec l'éternelle autobiographie.... Lire l'avis à propos de Pulp

23 5
Avatar -IgoR-
8
-IgoR- ·

-Et donc Céline, il est mort ou... -T'occupe.

Oui, c'est vrai que c'est facile. La même avec Salinger. Je veux dire, dès que t'écris en argot, forcément t'es rangé chez les écrivains cools. On espère au moins que tu partageras ton dealer avec les lecteurs tellement, en fait, t'es cool. Mais, pas seulement. Je veux dire, pas seulement facile, c'est aussi tellement barré. . Céline, les gros malabars, un détective qui passe son temps à boucler... Lire la critique de Pulp

7 2
Avatar lultrafame
7
lultrafame ·

Critique de Pulp par Sylfaen

Un des seuls romans presque "conventionnels" de Bukowski. On tient là un polar noir teinté de vulgarité et de situations absurdes. On suit un vieux détective qui ne sait pas bien pourquoi il mène une enquête, qui croise La Mort et Louis-Ferdinant Céline, entre ses états d'âme et ses pulsions hormonales. Vulgaire, violent, de l'alcool et du sexe. C'est un Bukowski qui maîtrise parfaitement son... Lire la critique de Pulp

5
Avatar Sylfaen
9
Sylfaen ·

Critique de Pulp par alixbloomberg

« Pulp », abréviation de « pulp magazines » désigne les magazines bon marché (environ 10 cents) très populaires aux US durant la première moitié du XXe siècle qui publiaient de la fiction sur des thèmes allant de la romance au récit fantastique, des histoires de détectives façon policier à la science fiction. Ces magazines étaient imprimés sur du papier de mauvaise qualité, constitué de fibre de... Lire l'avis à propos de Pulp

4
Avatar alixbloomberg
4
alixbloomberg ·

Private detective Buko

J'étais vissé sur le seuil. Le barman émit un gargouillis : _ Aggrrrhhh... _ Quelqu'un parmi vous aurait-il vu Cindy, Céline ou le Moineau Ecarlate ? Personne ne cilla. L'un des deux clients finit par ouvrir sa bouche. Un trou béant. Il voulut parler. Effort inutile. Son voisin laissa glisser une main diaphane jusqu'à ses couilles. Sans doute pour se les gratter. Mais en avait-il encore ?... Lire l'avis à propos de Pulp

3
Avatar Anorya
8
Anorya ·

Le renouveau du fantastique

“Louis-Ferdinand n’est pas mort en 1961 ” (Tout le monde sait qui est Louis-Ferdinand, n’est-ce pas?) Dans ce court roman loufoque, le détective privé Belane se retrouve à mener quelques enquêtes assez étranges. Alcoolique notoire, ami intime de la Vodka et autres, on le voit déambuler dans un monde qui semble courir à sa perte. Buko retranscrit à la perfection sa vision du monde en prenant... Lire la critique de Pulp

3
Avatar Lahbibi Elia
9
Lahbibi Elia ·

Critique de Pulp par hopullman

Absurde, surréaliste, une subtile morale, des éclats de génie semés au fil du livre... Bukowski est fort, très fort, il mène le jeu, et il surprend ! Le lecteur ne peut avoir de contrôle sur le livre, avec "PULP" on est fait comme des rats ! Ça part dans tous les sens, mais là où Bukowski est fort, c'est qu'il arrive toujours à retomber sur ses pattes, et on se demande bien comment il fait,... Lire l'avis à propos de Pulp

3
Avatar hopullman
8
hopullman ·

Ciao Bukowski.

Pulp est , comble du drame , le dernier roman que Charles Bukowski ait jamais écrit , publié seulement un mois avant le décès de l'écrivain , soit en février 1994. Il me semble que la popularité de l'écrivain Californien , que je prenais au tout début de ma fascination à son égard l'année dernière pour un vulgaire poète américain alcoolique servant de catharsis à une génération de jeunes... Lire la critique de Pulp

Avatar FunkyKidDoritos
7
FunkyKidDoritos ·

Suspens et fin inattendue

Je partais initialement à la recherche d'un auteur possédant le même réalisme et le même côté cru et terre à terre que Houellebecq. Si j'y trouve de grandes différences, comme le côté plus vulgaire, je n'ai cependant pas été déçue. J'ai apprécié qu'il parle de la laideur, du sexe, de l'alcool aussi ouvertement et naturellement, sans laisser de côté ces thèmes. La fin est elle inattendue et... Lire l'avis à propos de Pulp

Avatar Sokrates
9
Sokrates ·

Fiction ou pas

Ce livre est un de mes préférés de cet alcoolique notoire. Un roman-fiction improbable ou l'auteur joue un détective privé dont la cliente est la mort en personne. L'intrigue est plus un prétexte qu'autre chose, permettant à l'auteur de se lancer dans des divagations et réflexions toujours truculentes: boxe, littérature -le chapitre sur Fante et Hemingway est tout simplement excellent-, poésie,... Lire l'avis à propos de Pulp

Avatar fabthecat
8
fabthecat ·
  • 1
  • 2