Ce site utilise des cookies, afin de vous permettre de naviguer en restant connecté à votre compte, de recueillir des statistiques de fréquentation et de navigation sur le site, et de vous proposer des publicités ciblées et limitées. Vous pouvez accepter leur dépôt en changeant de page ou en cliquant sur le bouton “Oui J’accepte”.
Oui J'accepte
Couverture Qui a tué mon père

Qui a tué mon père

(2018)

Qui a tué mon père

12345678910
Quand ?
7.4
  1. 3
  2. 1
  3. 0
  4. 2
  5. 2
  6. 17
  7. 40
  8. 48
  9. 22
  10. 12
  • 147
  • 11
  • 248
  • 10

« Est-ce qu’il est normal d’avoir honte d’aimer ? » Édouard Louis a publié deux livres, En finir avec Eddy Bellegueule et Histoire de la violence, qui ont été traduits dans une trentaine de langues et font l'objet d'adaptations théâtrales et cinématographiques.

Match des critiques
les meilleurs avis
Qui a tué mon père
VS
Critique de Qui a tué mon père par Zéro Janvier

Qui a tué mon père est le troisième roman d'Édouard Louis, qui avait fait une entrée remarquée dans le monde littéraire en 2014 avec En finir avec Eddy Bellegueule. Dans ce premier roman, que certains avaient vu à tort ou à raison comme un règlement de compte avec sa famille, Edouard Louis né Eddy Bellegueule racontait sans filtre son enfance et son adolescence en tant que garçon efféminé et homosexuel dans un milieu populaire, prolo comme disent certains, dans le...

7 2
Avatar Mohammed_Dupondt
2
Mohammed_Dupondt
Dans la famille Louis, je demande Emile

Edouard Louis, Emile Louis, Edouard Philippe… Je m’y perds un peu avec tous ces gens qui ont deux prénoms. Reprenons : _ Edouard Louis, écrivain. _ Emile Louis, serial killer. _ Edouard Philippe, Premier ministre. Sur les trois, il y en a un que je préfère nettement aux deux autres. Un indice : ce n’est pas l’écrivain. Lui me fait bailler. Il vous faut peut-être un argument… Disons qu’après lecture de Qui a tué mon père, je suis en mesure d’affirmer que c’est toujours la même... Lire la critique de Qui a tué mon père

9 6

PostsQui a tué mon père

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce livre ?

Critiques : avis d'internautes (7)

Qui a tué mon père
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Qui a tué mon père par lireaulit

J'ai tout entendu sur ce livre : indigent, ni fait ni à faire, simpliste, creux, inutile, un livre qui se moque du monde… Une telle volée de bois vert peut sembler suspecte. Ayant lu et vraiment beaucoup aimé En finir avec Eddy Bellegueule et Histoire de la violence, je me devais de jeter un oeil sur le dernier opus qui déchaîne actuellement les passions. Eh bien... qu'il est beau ce... Lire la critique de Qui a tué mon père

4 1
Avatar lireaulit
10
lireaulit ·
La littérature est un sport de combat

Après avoir lu les deux précédents romans d'Edouard Louis, En finir avec Eddy Bellegueule et Histoire de la violence qui furent pour moi des véritables réussites littéraires, Qui a tué mon père était une obligation de lecture. L'approche sociologique que l'auteur apporte à sa littérature est un véritable plaisir. Ce livre, c'est la déclaration... Lire l'avis à propos de Qui a tué mon père

1
Avatar GustavoFring
10
GustavoFring ·
Un bon livre, avec une forme originale

Très bon roman,le début rappelle beaucoup la place d'Annie Ernaux, mais avec une analyse plus poussé sur la vie de son père. Il fait un très beau portrait d'un homme issu des classe populaire française : sa vie, son parcours, et comment celui-ci a influencé son caractère sa manière d'être de penser... On arrive alors par bien connaitre le personnage et on est encore plus touché par son... Lire la critique de Qui a tué mon père

Avatar Anthony Manrico
7
Anthony Manrico ·
Edouard Louis a-t-il tué le père d'Eddy Bellegueule ?

Dans une perspective nettement ernausienne, ce bref ouvrage consiste en une méditation (auto)biographique sur le père d’Édouard Louis, qu’on avait déjà croisé dans En finir avec Eddy Bellegueule, et pas sous son meilleur jour. Cette fois, les réconciliations de rigueur ayant eu lieu, c’est dans un but d’hommage que le jeune écrivain prend la plume. L’ouvrage est divisé en trois parties. La... Lire la critique de Qui a tué mon père

1
Avatar Gauvain
6
Gauvain ·
Découverte
Critique de Qui a tué mon père par Victor Blutch

En mâtinant son expérience personnelle de considérations politiques et sociologiques, Louis, contemporain, trop contemporain, détache son texte du modèle kafkaïen pour lui donner un apparat plus ample. Lire la critique de Qui a tué mon père

Avatar Victor Blutch
6
Victor Blutch ·
Toutes les critiques du livre Qui a tué mon père (7)
Vous pourriez également aimer...