Avis sur

Stoner par Gondorsky

Avatar Gondorsky
Critique publiée par le (modifiée le )

Un texte d'une évidence rare. Chaque mot résonne, fait écho en soi. On se coule dans le récit avec une facilité supranaturelle tant la simplicité qui s'en dégage constitue en réalité une force d'attraction qui, page après page, interdit de s'en détacher avant d'avoir lu la dernière page du livre. En effet, il ne semble y avoir aucune limite à l’acuité de ses descriptions, à la sensibilité des mots propres à exprimer les errements intérieurs de William Stoner. On est ici en présence d'une sorte d'absolu littéraire.

Ceux qui aiment "Stoner" auront eu une sorte d'épiphanie, de révélation parce qu'en réalité ils auront été lus, parcourus dans leurs sentiments, résumés par la prose de John Williams, grand sorcier devant l'Eternel pour avoir su déployer, dans l'apparente clarté de son style, une puissance d'évocation qui fait de la vie de Stoner notre vie à tous. En réalité, jamais les mots n'auront épousé avec autant de pertinence les moindre replis d'un être dont on en vient rapidement à oublier le caractère fictif. Au-travers de ce texte dont la simplicité n'a d'égal que la beauté, J.W. dresse un portrait d'homme époustouflant. Dès lors, difficile de se défaire de l'émotion qui s'en dégage; William Stoner laisse une empreinte indélébile, quoique discrète sans doute, sur le lecteur qui aura fait siennes ses déceptions, ses peines et ses luttes vaines.

Ceux qui auront détesté sont à l'évidence passé à côté de quelque chose d'essentiel, d'impalpable et d’indicible. Ils restent dans l'ombre d'une oeuvre lumineuse moins par ce qu'elle exprime que par ce qu'elle évoque en chacun de nous, par le prisme de nos expériences, de nos doutes et de nos peurs.

En cela "Stoner" se présente quasiment comme une expérience mystique. Une sorte de transe littéraire qui galvanise l'émotion du lecteur, qui le porte en dehors de lui, dans une autre perspective du réel. Et tout cela de la manière la plus anodine et la plus humble qui soit. En déposant dans notre esprit l'histoire cruellement ordinaire d'une vie en apparence sans relief mais qui fait sens en dépit de ce qu'elle est.

Un récit de résistance qui rappelle que les grands combats d'une vie sont menés en toute discrétion, dans le secret de nos consciences. Une âme mise en pages qui se lit sous une autre perspective car nos yeux sont ici grands ouverts par le génie d'un écrivain hors pair, au-delà des apparences.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 517 fois
9 apprécient

Gondorsky a ajouté ce livre à 2 listes Stoner

  • Livres
    Cover Les livres d'une vie...

    Les livres d'une vie...

    ...sont ceux qui ont vraiment compté.

  • Livres
    Illustration Lus en 2013

    Lus en 2013

    Avec : Freedom, Fondation - Le Cycle de Fondation, tome 1, Zombi, Le Silence du Rossignol - Le Clan des Otori, tome 1,

Autres actions de Gondorsky Stoner