Couverture Toute la lumière que nous ne pouvons voir

Toute la lumière que nous ne pouvons voir

(2015)

All the Light We Cannot See

12345678910
Quand ?
7.5
  1. 1
  2. 2
  3. 1
  4. 3
  5. 6
  6. 25
  7. 70
  8. 63
  9. 34
  10. 10
  • 215
  • 31
  • 163
  • 12

Paris de l’Occupation, deux héros dont la guerre va bouleverser l’existence : Marie-Laure, une jeune aveugle, réfugiée avec son père à Saint-Malo, et Werner, un orphelin, véritable génie des transmissions électromagnétiques, dont les talents sont exploités par la Wehrmacht pour briser la Résistance.

Match des critiques
les meilleurs avis
Toute la lumière que nous ne pouvons voir
VS
Critique de Toute la lumière que nous ne pouvons... par jerome60

St-Malo, août 1944. La ville fortifiée, dernier bastion tenu par les allemands après la libération de l’ouest de la France, est sur le point de rendre les armes. Tandis que les bombes pleuvent sur les toits, Werner Pfenning et Marie-Laure Leblanc sont sur le point de se rencontrer pour la première fois. Lui est un soldat spécialisé dans la traque des transmissions radio de la résistance. Elle, aveugle, a été recueillie par son oncle après avoir fui Paris avec son père en juin 40. Le roman...

7 1
Critique de Toute la lumière que nous ne pouvons... par clemenec

Page 59, j’arrête ! Encore un abandon, je n’aime vraiment pas abandonner un livre, mais là, je n’arrive pas à aller plus loin. Les 2 seuls avantages que je trouve à ce roman est que les chapitres sont courts et les phrases ne font pas 10 km. Je ne comprends pas pourquoi il a reçu le prix Pulitzer. Je n’arrive pas à suivre le dénouement de l’histoire, au début de l’histoire, la jeune fille aveugle, Marie-Laure est à Saint-Malo puis quelques pages plus loin est à Paris, c’est quoi ce bond en... Lire la critique de Toute la lumière que nous ne pouvons voir

Critiques : avis d'internautes (13)
Toute la lumière que nous ne pouvons voir
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Quelle beauté !

Peu de roman vous marquent à vie. "Toute la lumière que nous ne pouvons voir" en fait partie. Prix Pulitzer 2015, Anthony Doerr n'a pas volé sa distinction littéraire. "Toute la lumière que nous ne pouvons voir", en plus d'avoir un titre à la beauté renversante, a une histoire à l'avenant. L'auteur plonge le lecteur dans la France des années 30 et 40 à travers les yeux de Marie-Laure,... Lire l'avis à propos de Toute la lumière que nous ne pouvons voir

3 4
Avatar Nelfe-et-MrK
10
Nelfe-et-MrK ·
Découverte
Critique de Toute la lumière que nous ne pouvons... par L'Homme Qui Lit

J'éprouve toujours un sentiment ambivalent entre la frustration et le regret quand je termine un aussi beau roman que celui-ci, en pensant qu'il était là, à portée de main, dans ma bibliothèque, et que je l'ai laissé filer pendant de longs mois, et parfois même de longues années. Allons donc à l'essentiel de cet avis : si vous avez ce roman chez vous, qu'il n'a pas encore été lu, allez-y, et... Lire la critique de Toute la lumière que nous ne pouvons voir

3
Avatar L'Homme Qui Lit
9
L'Homme Qui Lit ·
Une aventure trop romanesque

Une aventure romanesque, voilà le contrat est remplit, après on peut s'interroger sur la qualité de l'oeuvre d'un point de vue littéraire, et surtout pourquoi il a reçu le prix Pullitzer, car rien ne semble vraiment distinguer ce roman de tant d'autre. Après soyons honnête, pour peu que l'on soit sensible à ce type de récit retraçant l'aventure de deux jeunes gens de chaque coté de la... Lire l'avis à propos de Toute la lumière que nous ne pouvons voir

2
Avatar Lyr
7
Lyr ·
un joli conte dans une Europe en guerre

Un joli conte, en parallèle l'histoire de deux orphelins, frère et soeur, férus de "nouvelles technologies" dans l'Allemagne hitlérienne et de l'autre une fillette aveugle qui fuit avec son père Paris envahie pour se réfugier dans St-Malo. C'est vraiment une très jolie histoire, qui mérite certainement le prix Pulitzer dans la catégorie... Lire l'avis à propos de Toute la lumière que nous ne pouvons voir

2
Avatar domguyane
7
domguyane ·
Coups de coeur d'Issy

En août 1944, Saint-Malo est pilonné plusieurs jours. Une jeune Française et un soldat allemand sont piégés dans la cité en train de s'effondrer. C'est le climax où convergent les trajectoires des personnages. Le récit débute dix ans plus tôt. Nous suivons l'enfance parisienne de Marie-Laure, aveugle, qui connaît le Muséum dans ses moindres recoins, et celle de Werner, orphelin, en Sarre.... Lire la critique de Toute la lumière que nous ne pouvons voir

Avatar Médiathèques d'Issy
7
Médiathèques d'Issy ·
Toutes les critiques du livre Toute la lumière que nous ne pouvons voir (13)