Homère etait aveugle , le chanceux .

Avis sur Un été avec Homère

Avatar Nicolas Sacco
Critique publiée par le

Je crois que ce qui m'a le plus dérangé dans ce livre c'est de se servir de l’œuvre d' Homère pour critiquer le monde actuel , à chaque fois avec une mauvaise foi évidente (depuis quand le migrant est un héro ?)
Qui plus est,Homère n'a pas vécu à l’époque du récit , il décrit une société qu'il n'a pas connu , l'auteur le sait,pourtant il va se servir de certains passages (bien sélectionnés) pour pendant la moitié du livre , étaler son dégout de notre société moderne , pour nous expliquer que les hommes ont besoin de murs et de frontières , que notre époque glorifie les faibles et que les violents (les vrais héros selon lui car il n'y a que eux qui agissent ) sont enfermés .
Les comparaisons sont souvent ridicules - les sirènes et le big data- et il est bien incapable d'expliquer en quoi cette Grèce fantasmée nous est tant supérieure , si ce n'est dans le "courage" de ses hommes qui ne rechignaient pas à mourir et à tuer pour la gloire ( la encore pur fantasme)

Il est assez évident que l'auteur s’identifie à Ulysse , il se considère comme lui de la race des hommes d'aventures , de ceux qui explorent et bravent les tempêtes , peut être même quand il rentre de deux mois de crapahutage dans la toundra se sent-il comme Ulysse revenant à Ithaque .
Le seul souci c'est qu'Ulysse est un personnage de fiction et que la réalité , même quand on est un baroudeur , la réalité est bien différente des chants épiques .

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 607 fois
0 apprécie · 2 n'apprécient pas

Autres actions de Nicolas Sacco Un été avec Homère