Voyage en Hollandie

Avis sur Un président ne devrait pas dire ça…

Avatar Misfire
Critique publiée par le

Il est vraiment difficile de se lancer dans la critique de ce livre, tant celle-ci se concentrerait sur des aspects extérieurs au livre même, les commentateurs ayant largement insisté sur l'atteinte au symbole, à la fonction, aux prérogatives du président de la République.

"Un président ne devrait pas dire ça" est un livre écrit à partir d'entretiens réguliers de deux journalistes du Monde, Gérard Davet et Fabrice Lhomme, avec François Hollande, entretiens commencés pendant la campagne présidentielle de 2012, et qui se sont poursuivis pendant la majeure partie du quinquennat.
Le livre se présente comme décrivant la vision de François Hollande, agrémentée de celle de ses collaborateurs, conseillers, ministres, sur les événements de son mandat présidentiel. Rien ne semble être épargné, le terrorisme, la politique économique, les affaires, en passant malheureusement par les histoires d'infidélité du président, celles-ci ayant pris une importance grotesque dans la vie publique de ces dernières années.

Le livre est découpé en plusieurs parties traitant chacune d'un aspect particulier du quinquennat, et les auteurs ont fait le choix de traiter chronologiquement les événements à l’intérieur de ces parties. Dit comme ça, ça paraît clair, sauf que le livre donne l'impression d'être un gigantesque bordel tant c'est mal écrit. On est face à un mélange entre le style journalistique et un style qui se veut plus vivant, et ce mélange hasardeux impacte clairement la lecture.

Sur le fond, il faut bien noter la manie des auteurs à vouloir psychanalyser sans cesse Hollande. Je n'ai pas de problème avec le principe, dans la mesure où je comprends que l'objectif du livre est de rentrer dans la tête du Président. Certains commentaires sont éclairant, par exemple le fait de savoir qu'il n'a pas d'autre passion que la politique (ce qui est assez révélateur d'un certain déclin de la culture chez nos élites). Ce qui me pose problème, c'est le traitement de cette idée. C'est parfois très dispensable et va même desservir le fond.

C'est bel et bien le problème quand on s'intéresse au fond, ce traitement parfois superficiel, maladroit, inadapté de certains événements. Les 600 pages paraissent bien vides parfois...
Est-ce qu'il y a assez de confidences pour satisfaire sa curiosité ? Certainement.
Est-ce que le livre apporte une analyse politique assez poussée et complète de (presque) 5 ans de présidence Hollande ? Probablement pas, malgré son volume, malgré la façon dont Hollande semble se répandre sans réserve. On est parfois plus en présence de people enrobé de politique que d'un bouquin vraiment politique.

Alors c'est peut-être moi qui me suis trompé de bouquin, peut-être qu'une analyse vraiment complète du quinquennat Hollande ne pouvait se faire à partir simplement à partir des confidences de l'intéressé. Sauf que, lorsqu'on se présente comme livrant le bouquin le plus complet sur le président, on est en droit de s'attendre à autre chose qu'un livre gonflé à l'hélium.

Tout n'est pas à jeter. Certains passages sont réellement intéressants, et éclairent vraiment sur la personnalité et les choix du président de la République. Ce livre donne à Hollande une certaine épaisseur, une certaine personnalité. Il donne parfois une autre vision de certains aspects du quinquennat, c'est insuffisant mais la lecture en reste instructive pour tout observateur de la vie politique.

Au delà de la critique des décisions politiques de Hollande se pose finalement la question de savoir si on est face à une épitaphe de 600 pages, livrant le président tel qu'il veut rester dans l'Histoire ; face à un choix politique assumé du président en vue de casser totalement son image pour 2017 ; ou simplement face à une bourde de plus dans la communication d'un homme qui n'a pas mesuré l'ampleur médiatique de ces entretiens.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 594 fois
6 apprécient

Autres actions de Misfire Un président ne devrait pas dire ça…