Couverture Voyage au bout de la nuit

Voyage au bout de la nuit

(1932)
12345678910
Quand ?
8.0
  1. 99
  2. 97
  3. 145
  4. 280
  5. 460
  6. 753
  7. 1421
  8. 2380
  9. 2561
  10. 2434
  • 11K
  • 1.1K
  • 7.2K
  • 422

Bardamu raconte son expérience de la Première Guerre mondiale, du colonialisme, de l'entre-deux guerres et de la condition sociale en général.

Match des critiques
les meilleurs avis
Voyage au bout de la nuit
VS
Avatar Bernard-Blaise Posso
10
L'estomac de la Littérature

Dans un brûlot plutôt juste, triste et cocasse, Pierre Jourde, écrivain, enseignant et critique redouté trouve le titre phénoménal la littérature sans estomac pour qualifier l'Etat des Lettres en France en ce début de siècle : les cibles les plus connues sont BHL, Sollers, Houellebecq mais Angot, Despentes et toute la panoplie vont suivre dans la broyeuse (au propre comme au figuré). J'ai pensé à jouer de ce titre pour évoquer Le Voyage. On peut discuter......

27 16
Avatar Lord_Maldobeurk
5
Lord_Maldobeurk
Voyage au bout du Roman

Voyage au bout de la nuit est à la fois profondément révolutionnaire et profondément inutile. Lorsque j'ai découvert ce roman, l'année de sa sortie, écrit par un petit médecin de banlieue désabusé, un peu fou déjà, déséquilibré, la claque de sa main créatrice (et donc divine) m'a presque assommé, tout en me gelant quand même dans ma chute, afin de laisser raisonner mon esprit sur ce qui était en train de se passer dans la littérature. Pour me laisser entrevoir que cet... Lire la critique de Voyage au bout de la nuit

9

PostsVoyage au bout de la nuit

Critiques : avis d'internautes (149)

Voyage au bout de la nuit
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Voyage au bout de la nuit par alXR1G

Une pure merveille, un style incomparable; celui d'un Celine degouté par la guerre, ecoeuré par les hommes, un vocabulaire majestueux et une description des lieux et des situations d'une rare justesse tant la crudité des mots révèle les choses telles qu'elles sont, et non pas telles qu'on croit qu'elles sont. Au début, on a l'impression d'avancer à tâtons dans un grand tunnel crasseux et obscur,... Lire la critique de Voyage au bout de la nuit

5
Avatar alXR1G
9
alXR1G ·
Découverte
Critique de Voyage au bout de la nuit par Hobbes

J'étais en seconde quand j'ai découvert Céline. Et, du haut de mon mètre soixante, sémillant, insoucieux de mes bubons, ami de la grande culture et de la vodka bon marché, j'ai ressenti comme un choc esthétique qui m'a fait tomber à la renverse. J'étais un enfant précoce. Je savais des choses sur la vie, sur la mort, sur la littérature. J'étais un jeune érudit. Nul besoin, donc, d'attendre... Lire la critique de Voyage au bout de la nuit

206 11
Avatar Hobbes
9
Hobbes ·
Le pessimisme sublimé

Voyage au bout de la nuit, le premier roman de Louis-Ferdinand Céline, n’est pas une œuvre ordinaire. D’une part pour la qualité du récit et d’écriture. D’autre part pour les convictions et l'idéologie de l’auteur. L’œuvre nous fait suivre les tribulations de Ferdinand Bardamu, un jeune parisien à l’âme troublée, animé par une volonté à se confronter à la... Lire l'avis à propos de Voyage au bout de la nuit

63 11
Avatar Vincent_Ruozzi
10
Vincent_Ruozzi ·
Autopsie syntaxique

Il m'a fatigué le Céline, et même vraiment mis le moral dans les chaussettes. J'avais toujours eu un peu de mal à entrer dedans, à m'y mettre : j'ai cette fois pris les choses en main et je me le suis fait sérieusement d'une traite, ce voyage... On targue souvent Zola d'être glauquissime, mais on oublie trop souvent Céline. C'est pathétiquement triste, sordide presque toujours. Si la folie et... Lire la critique de Voyage au bout de la nuit

84 12
Avatar Zaul
10
Zaul ·
Illustre inconnu

J’ai rencontré Céline par un hasard des plus fortuits. Comme ça. Un beau matin pas plus gris qu’un autre. Un jour comme y’en a pleins. Pourtant on se connaissait déjà tous deux, sans le savoir. Différemment. Par le biais d’autrui, par les murmures et les on-dit. Comme ce vieux bougre grisonnant que je croisais chaque matin, traînant discrètement la patte sur sa route sans fin, la tête baissée,... Lire la critique de Voyage au bout de la nuit

71 17
Avatar -IgoR-
10
-IgoR- ·
Toutes les critiques du livre Voyage au bout de la nuit (149)
Vous pourriez également aimer...