👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

J'avais décidé de ne pas lire "Charlotte"

J'avais décidé de ne pas lire "Charlotte" parce que le dernier Foenkinos m'avait gavé, toujours la même chose, le même ton, les mêmes personnages etc....

Quand le livre est sorti estampillé de la mention "rentrée littéraire 2014" je me suis dit " c'est bon j'ai déja donné " et j'ai tourné les talons, pourtant je voyais le livre partout mais têtue j'avais décidé de ne pas céder.
J'ai tout de même vu les premières notes et critiques tomber, ah pas mal mouais laissons venir....
Je laisse donc filer et me concentre sur d'autres auteurs jetant de temps en temps un petit coup d'oeil sur la moyenne sc mais comme je suis butée je continue de l'ignorer même si parfois lorsque je le croise dans un rayon je suis prise d'un léger strabisme divergent.
Et puis arrive un samedi matin ensolleillé, je vais tranquillement à la bibliothèque sans idée précise de lecture puisque je trouve en général l'inspiration en flanant dans les rayonnages, je stoppe devant les nouveautés au milieu desquelles trone Charlotte.
le bibliothécaire passe " ah bonjour mme trucmuche vous allez bien ? "
moi et mon strabisme "oui très bien merci"
lui " vous avez lu le dernier Foenkinos il parait qu'il est très bien j'ai de bons retours"
moi obtue mais facilement influençable " euh non je l'ai pas lu mais j'hésite j'ai peur d'être deçue "
lui sentant la faille " essayez vous me direz, de très bons retours je vous dis "
moi de plus en plus faible " bon ok je vous fais confiance " avec un petit soupir pour la forme.
Et voila comment malgré une volonté tenace Charlotte est tout de même arrivée entre mes mains, le diable se déguiserait-il en bibliothécaire ?

Maintenant pour parler du livre, moi qui espérais du changement chez Foenkinos j'ai été scotchée, fini l'humour, la légèreté pour nous parler de Charlotte Salomon artiste juive décédée en déportation dont il dresse un magnifique portrait fort, subjugant.

il raconte sa vie, son oeuvre, cette femme sensible parfois à la limite de la folie, entourée par la mort et luttant grace à son art pour ne pas basculer. Une femme qui aime de façon obsessionnelle, qui fera des centaines de portrait de son amant, cette femme qui marquera à tout jamais les gens qui croiseront sa route, une artiste torturée, tourmentée mais attachante.

Ce livre est un bel hommage et à peine avais-je lu la dernière page que je me suis jetée sur mon ordinateur pour découvrir ses peintures et quand je rendrais le livre au bilbliothécaire non seulement je lui dirai qu'il a eu raison de me le conseiller que j'ai adoré mais je lui demanderai également si il a des livres sur l'oeuvre de Charlotte Salomon afin de ne pas m'arrêter là, j'ai envie de mieux la connaitre.

Merci Mr Foenkinos
amarie
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à ses listes fort qui ne vous quitte pas facilement, LECTURES 2014 et Les meilleurs livres de 2014

il y a 7 ans

41 j'aime

6 commentaires

Charlotte
Docteur_Jivago
8
Charlotte

Une Vie Brisée

Devoir quitter son pays pour fuir les horreurs d'un régime. Se faire rattraper et mourir alors qu'on est enceinte et à Auschwitz. La création qui va lui permettre de s'inscrire dans le temps...

Lire la critique

il y a 5 ans

19 j'aime

2

Charlotte
François_CONSTANT
8
Charlotte

Critique de Charlotte par François CONSTANT

La chevauchée tragique de la Mort qui pousse à vivre. La Mort qui s’approche, s’accroche, fait peur, étouffe, éloigne, rapproche. La Mort qui force Charlotte Salomon, juive allemande, à devenir sa...

Lire la critique

il y a 7 ans

18 j'aime

4

Charlotte
ThomasRoussot
1
Charlotte

Se rendre à la ligne du point zéro.

Le point zéro de la littérature est atteint avec ce "Charlotte". Ce n'est pas en allant à la ligne du début à la fin que ça lui confère une quelconque valeur poétique (tout juste une épaisseur...

Lire la critique

il y a 7 ans

16 j'aime

6

Charlotte
amarie
8
Charlotte

J'avais décidé de ne pas lire "Charlotte"

J'avais décidé de ne pas lire "Charlotte" parce que le dernier Foenkinos m'avait gavé, toujours la même chose, le même ton, les mêmes personnages etc.... Quand le livre est sorti estampillé de la...

Lire la critique

il y a 7 ans

41 j'aime

6

Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ?
amarie
8

Du rire mais pas que......

Dimanche pluvieux, je lis la critique de Gerard sur le film " qu'est ce qu'on a fait au bon dieu ? " et je me dis rien de tel qu'une comédie pour chasser la grisaille, c'est parti...... Pour tout...

Lire la critique

il y a 8 ans

40 j'aime

1

Je vais bien, ne t'en fais pas
amarie
9

Critique de Je vais bien, ne t'en fais pas par amarie

Je l'ai senti dès le début que j'allais être touchée par ce film. Dès les premières notes de Lili je me suis dit, tu vas encore pleurer Amarie. J'ai tout d'abord été touchée par Kad Merad qui est...

Lire la critique

il y a 8 ans

39 j'aime

7