Livre de Stephen Chbosky · 17 juin 2020 (France)

Genre : Roman

Traducteur :

Jean Esch
Toutes les informations

Victime d'une relation abusive, Kate, mère célibataire, s'enfuit avec son fils Christopher. Ils finissent par se réfugier dans la petite communauté isolée de Mill Grove, en Pennsylvanie. Mais le garçon disparaît un jour dans les bois et revient métamorphosé. Une voix lui commanderait de construire une cabane en haut d'un arbre avant Noël, faute de quoi, tous auraient à subir des représailles.

Aucun résultat

TheoL331
9
TheoL331

Critique positive la plus appréciée

C'est un peu long certes, mais quelle claque !

"L'Ami Imaginaire" est un roman fantastique qui m'a touché. Ému. Et même si tout n'est pas parfait dans celui-ci, je me souviendrais de l'excellent moment que j'ai passé avec ce livre, à dévorer ses...

Lire la critique

il y a 2 ans

cazesraymond
3
cazesraymond

Critique négative la plus appréciée

Gnangnan

Lu 200 pages des 970 pages. Ce livre était vanté comme un chef d'oeuvre flippant digne des Stephen King. J'avais plutôt l'impression de lire une littérature pour enfant. C'est rempli de bons...

Lire la critique

il y a 2 mois

Cynique75
7
Cynique75

On peut dominer sa peur ou se laisser dominer par sa peur

L'ami imaginaire un pave de plus de 980 pages et je l'ai lu sans (presque) le lâcher. Attention reference à Stephen King donc passez votre chemin si cela n'est pas votre style de lecture .....

Lire la critique

il y a 3 mois

PhilippePaquant
9
Philippe P.

Un plaisir bien réel !

Filiation profonde avec Stephen King Si vous aimez les romans de Stephen King, il y a fort à parier que celui-ci vous plaira également. Il est indéniable que l'Ami imaginaire s'inspire très...

Lire la critique

il y a 6 mois

Lalitote
6
Lalitote

Pavé de bonnes intentions

Ce qui m’a attirée dans ce livre c’est sa couverture et le fait qu’il fasse environ 750 pages, un joli pavé pour les vacances d’été. J’étais très intrigué par la quatrième de couverture, avec son...

Lire la critique

il y a 2 ans

LouKnox
6
Lou Knox

Critique de par Lou Knox

Bon Stephen Chbosky moi, je l'aimais déjà bien. Pour vrai. Je l'avais découvert avec Le Monde de Charlie (publié d'abord aux éditions Sarbacane sous le titre Pas raccord). On pouvait y lire une série...

Lire la critique

il y a 2 ans