Le Meurtre de Roger Ackroyd : une affaire classée ?

J'ai bien apprécié votre rapport de police, Madame Christie. Un style très littéraire et une enquête habile qui a pu être publiée en un roman qui a eu un grand succès..
Vous vous êtes même permis de créer quelques fausses pistes, de broder ici ou là sur certains points de détail, et vous avez fait un tour de force littéraire en révélant en fin de compte un coupable que personne ne soupçonnait. Belle performance mais lourde de conséquence : vous avez contraint au suicide un innocent...


Permettez-moi de me présenter : je m'appelle Scotty Valens. Avec ma partenaire Lilly Rush nous enquêtons sur les cold case et les affaires classées. Notre ami Zolo nous a laissé les clés du camion pour enquêter à sa place pendant qu'il faisait sa sieste créative. Et je n'ai pu m'empêcher d'enquêter sur cette affaire trop vite classée et d'écrire ces quelques lignes pour rétablir la vérité. Car comme beaucoup de lecteurs je me suis senti mystifié par un dénouement un peu trop malin pour être honnête. Ce rapport comporte ainsi certaines approximations qui ont conduit Hercule Poirot, détective à la retraite reconverti dans le jardinage, à l'erreur judiciaire. Mais ces approximations apparentes cachent une volonté de dissimulation de preuves. Alors que vous étiez la personne la mieux renseignée qui soit.


Ne connaissiez-vous pas mieux que quiconque la commune de King's Abott où a eu lieu le crime ? Ne connaissiez-vous pas tous les personnages de l'enquête et n'étiez-vous pas intime avec Roger Ackroyd, riche industriel et gentilhomme campagnard ? Et n'aviez-vous pas eu jusque là que des succès d'estime, avec des romans peu connus et très mal rétribués ? En 1926, à la mort de votre mère et à l'annonce par votre mari de son intention de divorcer, vous êtes au bout du rouleau, Miss Agatha ! Seul un miracle pouvait vous sauver financièrement. Et je me permets donc de vous poser la question :


Que faisiez-vous, Madame Christie, entre le 3 et le 15 décembre 1926, lors de votre disparition dont vous n'avez jamais voulu donner l'explication ?


N'est-il pas étrange que Le Meurtre de Roger Ackroyd ait été commis précisément en 1926 ? Beaucoup d'autres faits troublants ont éveillé les soupçons de spécialistes. Ainsi Pierre Bayard, professeur de littérature et écrivain, dans son essai Qui a tué Roger Ackroyd ? paru en 1998, a refait l'enquête en proposant une autre solution. Il se trompe en désignant un meurtrier différent — Caroline Sheppard — mais a compris que vous protégiez le vrai coupable. Que bien sûr vous étiez la seule à connaître, et pour cause !


Je dois reconnaître que c'est Lilly Rush qui a trouvé la clé de l'énigme. Comme l'affirmait Hercule Poirot : «  Les femmes sont merveilleuses; elles inventent et, par miracle, elles ont raison. En réalité, ce n'est pas tout à fait cela. Les femmes observent, sans s'en rendre compte, mille détails que leur subconscient coordonne. Elles appellent ensuite intuition le résultats de déductions qu'elles ignorent elles-mêmes.  ».


L'enquête terminée, il but une gorgée de chocolat et s'essuya la moustache.

Zolo31
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Policiers: auteurs contemporains ou presque

Le 20 janvier 2022

16 j'aime

9 commentaires

Le Meurtre de Roger Ackroyd
Elosezhello
9

Critique de Le Meurtre de Roger Ackroyd par Elosezhello

Agatha, tu ne m'en veux pas, si, dans toute ton œuvre prolifique, je n'en gardais que deux sur mon île déserte ? Et si Le Meurtre de Roger Ackroyd était de ces deux-là ? Agatha, Le Meurtre de Roger...

il y a 12 ans

21 j'aime

2

Le Meurtre de Roger Ackroyd
Zolo31
8

Le Meurtre de Roger Ackroyd : une affaire classée ?

J'ai bien apprécié votre rapport de police, Madame Christie. Un style très littéraire et une enquête habile qui a pu être publiée en un roman qui a eu un grand succès.. Vous vous êtes même permis de...

il y a 8 mois

16 j'aime

9

Le Meurtre de Roger Ackroyd
Lorelei3
10

Tout le monde a quelque chose à cacher

"Le Meurtre de Roger Ackroyd", quatrième roman policier d'Agatha Christie, est certainement une des plus célèbres créations de la romancière britannique. Alors qu'Hercule Poirot a pris sa retraite...

il y a 10 ans

10 j'aime

La Vie scolaire
Zolo31
7

Wesh Moussa, j’te connais, mec de mon bâtiment !

J’ai bien failli faire l’impasse sur ce film mais nous étions le 31 août et il me restait deux tickets de cinéma à utiliser dernier délai, donc retour vers l’enfer du 9-3, bien planqué cette fois-ci...

il y a 3 ans

31 j'aime

10

Thalasso
Zolo31
7
Thalasso

Extension du domaine de la lutte par l'utilisation combinée des bienfaits du milieu marin

Le cinéma français aurait-il trouvé un nouveau souffle grâce à l'absurde ? En même temps que sort Perdrix du prometteur Erwan Le Duc paraît donc le nouvel opus de Guillaume Nicloux,...

il y a 3 ans

28 j'aime

10

Julieta
Zolo31
5
Julieta

Homéopathie? Pauv' Julieta!*

Similarité, identité, conformité et similitude. Le dernier opus d'Almodovar respecte ces principes. Principe de similarité Julieta est un film sur les rapports mère - fille, comme tous les films...

il y a 6 ans

28 j'aime

1