Les Piliers de la Terre est une œuvre gargantuesque de plus de 1000 pages, immergeant le lecteur en plein Moyen Âge, dans une Angleterre en proie à de terribles querelles intestines. Son auteur, Ken Follett, s'inspire de faits historiques sur lesquels il construit une intrigue autour de personnages pour la plupart fictifs. Ceux-ci représentent une palette de caractères et de situations incroyable.


Tom le bâtisseur est en train de construire une maison pour le jeune noble William Hamleigh lorsqu'il apprend que, suite à l'annulation du mariage, le chantier est arrêté. Tom se retrouve donc contraint avec sa femme Agnès, son fils Alfred et sa fille Martha, de devoir prendre la route pour trouver un nouveau travail dans la région. Tom rêve de bâtir une cathédrale. Ce rêve l'anime depuis de nombreuses années et l'occasion de le réaliser se présente enfin lorsqu'il arrive dans la petite ville de Kingsbridge après de longs mois à écumer le pays en quête de travail. Tom est donc employé comme maître bâtisseur par Philip, le nouveau prieur. Mais la construction de la cathédrale va rapidement être entravée par Waleran, un évêque ambitieux, dont le bras armé n'est autre que William Hamleigh devenu un guerrier sanguinaire.


Les Piliers de la Terre est une fresque historique. L'intrigue se déroule sur près de 40 ans. Le lecteur suit l'évolution physique et pyschologique des différents protagonistes qui contraste avec l'intemporalité des pierres utilisées pour construire la cathédrale. Ces objets, immuables, peuvent être à la fois sublimés par la main de l'homme ou détruits par cette même main. Cette dualité est une notion qui revient souvent au court du récit.


La condition de la femme prend une part importante dans le roman. Les personnages d'Aliena et Ellen ont une force de caractère qui sera catalyseur de l'histoire en venant bousculer l'ordre établi.


Ce best-seller est une belle aventure historique solidement documentée et écrite dans un style simple et efficace. La finesse descriptive de l'architecture des cathédrales et des châteaux fait de ce livre, un récit qui va au-delà d'un simple foisonnement d'intrigues formant un pavé qui rivaliserait avec l'annuaire des pages jaunes. Adapté en mini-série en 2010, Les Piliers de la Terre est une oeuvre qui, en plus de divertir, donne l'impression d'en sortir plus cultivé.

Le 8 octobre 2018

31 j'aime

2 commentaires

Les Piliers de la Terre
Hypérion
8

La féodalité au temps des cathédrales...

"Les Piliers de la Terre", c'est l'ultime représentant de la littérature de gare dans la division roman historique, à ceci près que le livre dépasse allègrement les 1000 pages (idéal pour un périple...

Lire la critique

il y a 10 ans

40 j'aime

5

Les Piliers de la Terre
Vincent_Ruozzi
9

Au nom de la pierre

Les Piliers de la Terre est une œuvre gargantuesque de plus de 1000 pages, immergeant le lecteur en plein Moyen Âge, dans une Angleterre en proie à de terribles querelles intestines. Son auteur, Ken...

Lire la critique

il y a 4 ans

31 j'aime

2

Les Piliers de la Terre
pyrame
10

Une fresque historique enthousiasmante

Ce livre, je l'ai vu et revu dans les mains des "métronautes", dans les têtes de gondole de librairie, sur les sites internet... Je me suis enfin décidé à lire ce qui est annoncé partout comme un...

Lire la critique

il y a 12 ans

27 j'aime

2

Whiplash
Vincent_Ruozzi
10
Whiplash

«Je vous promets du sang, de la sueur et des larmes»

Whiplash est un grand film. Il est, selon moi, le meilleur de l’année 2014. Une excellente histoire alliant le cinéma et la musique. Celle-ci ne se résume pas à une bande son, mais prend ici la place...

Lire la critique

il y a 7 ans

186 j'aime

11

Mad Max - Fury Road
Vincent_Ruozzi
9

Sur les routes de Valhalla

Je viens de vivre un grand moment. Je ne sais pas si c’est un grand moment de cinéma, mais ce fût intense. Mad Max: Fury Road m’en a mis plein la gueule. Deux heures d’explosions, de fusillades et de...

Lire la critique

il y a 7 ans

181 j'aime

21

The Irishman
Vincent_Ruozzi
8
The Irishman

Le crépuscule des Dieux

Lèvres pincées, cheveux gominés, yeux plissés et rieurs, main plongée dans sa veste et crispée sur la crosse d'un revolver, Robert De Niro est dans mon salon, prêt à en découdre une nouvelle fois. Il...

Lire la critique

il y a 2 ans

149 j'aime

10