Livre de Sophie Audouin-Mamikonian · 10 mars 2011 (France)

Genre : Roman

Groupe :

Indiana Teller
Toutes les informations

Dans les interminables plaines du Montana s'étend le ranch des Lykos. Les voisins alentour sont loin de se douter que ses habitants sont les membres de l'un des clans de loups-garous les plus puissants d'Amérique du Nord. Parmi eux, un seul humain a sa place : Indiana Teller, 17 ans. Né de l'union d'une humaine aux pouvoirs mystérieux et d'un loup-garou, Indiana est le petit-fils et le seul héritier de Karl, le chef de la meute. Se sentant comme un étranger parmi les siens, il lutte pour... Voir plus

Aucun résultat

bat_zena
7

Critique positive la plus appréciée

Le loup-garou qui n'en était pas un.

Il est plutôt difficile de faire original quand il s'agit de ces bestioles poilues, et j'ai l'impression que l'auteure n'a pas cherché à faire quelque chose qui sorte du lot, au risque de faire du...

il y a 8 ans

NinoQ
5

Critique négative la plus appréciée

Critique de Lune de printemps - Indiana Teller, tome 1

Force est de reconnaître que la trame est relativement bonne et que le principe de départ donnait matière à créer de nombreux rebondissements au cours de l'histoire. Effectivement, l'idée du loup...

il y a 8 ans

VesperLewis
8

Critique du tome 1 d'Indiana Teller par Vesper Lewis

Pour un premier tome, je dois avouer que ce roman fantastique commence très fort, en effet, tout d'abord, un jeune enfant bousculé par ses soit-disant "camarades" pour ensuite finir en un beau et...

il y a 9 ans

Archangel
10

Critique de par Archangel

Encore un très bon livre de Sophie Audouin-Mamikonian qui mèle humour, action, fantastique et relation amoureuse (un peu trop à mon goût mais c'est son style et elle l'intègre bien dans l'histoire).

il y a 10 ans

Stellabloggeuse
8

Critique de par Stellabloggeuse

J’ai beaucoup apprécié cette lecture qui a été une agréable surprise ! Portés par une écriture agréable et efficace, les événements s’enchaînent de manière fluide. Mais l’auteur prend tout de même le...

il y a 8 ans

1 j'aime