👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

J'aurais aimé mettre une note plus importante pour rendre hommage à deux supers scènes : la première, la descente de l'escalier infernal avec perdition dans le parking immense (et porte ouverte sur des cadavres en cours de réchauffement haha) et la deuxième, c'est plutôt l'ensemble de scènes où on voit Paris flamber ! C'était très bien fait, on y croirait. Le désarroi général aussi, les gens qui sortent du métro tout ça... Comment on se retrouve après une panne électrique.. Vraiment chouette.

Par contre, voilà, le personnage principal, François, qui me tapait déjà sur le système, a achevé de me consterner quand il s'est mis en tête de devenir le leader de son groupe, avec une vision très personnelle de la reconstruction humaine que personne ne semble contester... Et cette violence oO Ça, le manichéisme de la fin (c'est tout-technologique ou tout-archaïque, il ne peut pas y avoir d'entre-deux !), la misogynie de plus en plus insupportable (exemple innombrables) tempèrent l'enthousiasme que j'ai pu avoir pour la première moitié du livre. Dommage...
JulieToral
6
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Livres (2013)

il y a 9 ans

18 j'aime

4 commentaires

Ravage
nm-reader
8
Ravage

Utopie ou Dystopie ?

Ce roman divise, ce n'est pas peu dire. Il suffit pour cela de lire les nombreuses critiques présentes ici pour s'en apercevoir ! J'ai l'impression que la question à se poser sur ce roman est :...

Lire la critique

il y a 8 ans

48 j'aime

4

Ravage
Hard_Cover
1
Ravage

Critique de Ravage par Hard_Cover

Ravage est un classique de la littérature de science-fiction française. Extrêmement célèbre, il n'en ait pas moins méprisés et critiqués. J'avais lu ou entendu certaines de ces critiques et j'entamai...

Lire la critique

il y a 11 ans

42 j'aime

9

Ravage
Vincent_Ruozzi
7
Ravage

Ravage, le pamphlet contre le progrès

La singularité de l’œuvre écrite par René Barjavel est qu'en 1942, date de publication de Ravage, la science-fiction est un genre encore inconnu en France. Aux États-Unis les grands noms tels...

Lire la critique

il y a 4 ans

41 j'aime

6

Le Génie lesbien
JulieToral
9

Lesbians rock

Ouuh les fourmis du militantisme quand tu lis ce texte ! Ses défauts d'abord : je trouve que la construction, surtout vers la fin, pêche un peu. Son côté fourre-tout m'a un peu décontenancée et je...

Lire la critique

il y a plus d’un an

26 j'aime

3

Les Raisins de la colère
JulieToral
9

Cette petite tortue au début, c'est toi tout craché

Je reste là et je ne sais pas quoi dire. J'ai fini le livre tout à l'heure et je reste là, je ne sais pas quoi dire. Si j'aime autant Steinbeck c'est peut être parce que son écriture est très humble...

Lire la critique

il y a 8 ans

20 j'aime

4

Ravage
JulieToral
6
Ravage

Critique de Ravage par JulieToral

J'aurais aimé mettre une note plus importante pour rendre hommage à deux supers scènes : la première, la descente de l'escalier infernal avec perdition dans le parking immense (et porte ouverte sur...

Lire la critique

il y a 9 ans

18 j'aime

4