Avatar Mon nom est Personne

Critiques de Mon nom est Personne

Versus
  Suivre
  • 1
  • 2
8.2

"La vie est longue et repasse souvent les mêmes plats"

On pense à Gabriel Garcia Marquez et Cent ans de solitude, notamment par le contraste entre la magie, le fantastique et le contexte réaliste. L'histoire est une saga chilienne sur 3 générations, jusqu'au final apocalyptique du coup d'état de Pinochet, une saga où les femmes sont à l'honneur et campent des personnages marquants, fantastiques, comme Clara et ses prédictions inéluctables. Les... Lire l'avis à propos de La Maison aux esprits

2
Avatar Mon nom est Personne
8
Mon nom est Personne ·
Bande-annonce
6.2

Elle Fanning enchante sous la pluie

Sauvé par l'humour, quelques dialogues chargés de références et des répliques percutantes ; mais surtout par la performance des acteurs, notamment Elle Fanning, sublime dans son rôle de blonde ; le film souffre trop d'un scénario des plus faibles et des plus prévisibles, fait la peinture d'un New-York de carte postale et de la haute société peu intéressant et caricatural, abuse de la voix-off... Lire la critique de Un jour de pluie à New York

1
Avatar Mon nom est Personne
7
Mon nom est Personne ·
Bande-annonce
6.2

Juliette B. n'est pas celle que vous croyez : 25 ou 50 ans?

Dans les réseaux sociaux, Claire s'invente une identité pour revivre enfin après une séparation dévastatrice. Le thème est traité comme un thriller qui se dénoue petit à petit. Juliette Binoche est exceptionnelle, alternant de façon crédible la jeune femme et la quinqua, avec quelques moments inoubliables, la séance de masturbation au téléphone dans sa voiture, la séance photo, les sourires... Lire l'avis à propos de Celle que vous croyez

Avatar Mon nom est Personne
7
Mon nom est Personne ·
Bande-annonce
7.6

"Ce qui guide encore le mieux, c’est l’odeur de la merde" (Céline, Voyage au bout de la nuit)

Même s'il n'arrive pas au niveau des Sentiers de la gloire de Kubrick ou du Voyage de Céline pour la dénonciation de l'ineptie et l'horreur de cette guerre, 1917 nous fait ressentir cette absurdité, notamment dans la scène du 1er assaut qui est lancé malgré que le soldat soit là avec son message contraire, par la mise à hauteur d'homme et des horreurs côtoyées, par la prouesse des plans... Lire la critique de 1917

1
Avatar Mon nom est Personne
8
Mon nom est Personne ·
Bande-annonce
6.5

Histoire d'O bureau

A l'image d'Histoire d'O, une véritable histoire d'amour, à l'encontre des préjugés sur les relations SM. Car il s'agit bien d'amour, la totale confiance que suppose la soumission de la secrétaire (Maggie Gyllenhaal, exceptionnelle, sensible, drôle, sensuelle) à son patron, dominant et bienveillant (James Spader, excellent, dans la continuation de Sexe, mensonges et vidéos, maniaque... Lire l'avis à propos de La Secrétaire

1
Avatar Mon nom est Personne
9
Mon nom est Personne ·
Bande-annonce
6.3

"We few, we happy few, we band of brothers"

Une adaptation de Henry V de Shakespeare avec la célèbre bataille d'Azincourt. Les anglais sont beaux, drôles, humbles, malins,... et les français laids, suffisants, bêtes,... (spoiler) sauvés in fine par la fille du roi de France (Lily-Rose Depp) qui fait prendre conscience à Henri V (Timothée Chalamet) qu'il a été manipulé...Des acteurs plutôt bons, des reconstitutions plutôt bien... Lire l'avis à propos de Le Roi

Avatar Mon nom est Personne
6
Mon nom est Personne ·
Bande-annonce
6.2

In the mood for murder

3 nuits de la vie d'un homme, à 3 époques différentes, à rebours de la chronologie, une valse à 3 temps, rythmée par 3 femmes : la première, sa femme qui le trompe avec son supérieur, dans un futur dystopique à l’ambiance Blade Runner ; la deuxième, la française cleptomane pour un amour sans issue à une époque actuelle où il est un jeune policier ; la troisième, sa mère qui l'a abandonné et... Lire l'avis à propos de Face à la nuit

Avatar Mon nom est Personne
8
Mon nom est Personne ·
Bande-annonce
8.0

Never give up on love

La série se voit sur Amazon, en VO absolument, pour le plaisir de l'accent anglais. Comme Franck Underwood, Fleabag ("sac à puces", le surnom de l’héroïne), brise le 4ème mur. Elle s'adresse directement à nous avec son sourire espiègle et nous met dans sa poche, comme la série elle-même, courte et efficace, drôle et juste. Les acteurs sont excellents, le rythme soutenu, les thèmes universels,... Lire l'avis à propos de Fleabag

Avatar Mon nom est Personne
8
Mon nom est Personne ·
7.2

"Dans la vie, ce n'est pas l'avenir qui compte, c'est le passé"

Le roman débute par : "Je ne suis rien. Rien qu'une silhouette claire, ce soir-là, à la terrasse d'un café" et se termine ainsi : "Elle a déjà tourné le coin de la rue, et nos vies ne sont-elles pas aussi rapides à se dissiper dans le soir que ce chagrin d'enfant?" Entre les 2, une enquête sur sa propre identité, menée comme un roman policier, dans un style simple et limpide, efficace tout en... Lire l'avis à propos de Rue des boutiques obscures

2 5
Avatar Mon nom est Personne
8
Mon nom est Personne ·
6.9

Toute l'humanité est là

Ça n'allait pas de soi, après avoir lu le pitch, que Jean-Paul Dubois allait pouvoir nous amener à être concerné par le personnage. "Pour une surprise, c'en fut une". Et une bonne. C'est toute l'humanité qui est là, dans ce livre, l'amour pour la femme, pour le chien, la relation au père, l'absence de relation, le cœur mis au travail ruiné par un petit chef, la faiblesse humaine, la douleur... Lire l'avis à propos de Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon

1
Avatar Mon nom est Personne
9
Mon nom est Personne ·
  • 1
  • 2