Pochette Amsterdam (Live)

Critiques de Amsterdam (Live)

Morceau live de (1988)

Naturalisme flamand

Vous connaissez les tableaux de Bruegel? Je pense notamment à ces deux ci dessous, La Danse et La Bataille entre Carme et Carnaval.. http://www.google.fr/imgres?q=bruegel&sa=X&biw=1366&bih=768&tbm=isch&tbnid=AX5VHNemkIwSSM:&imgrefurl=http://villard-de-gauche.fr/2013/07/&docid=TH-O3vQpFXwi9M&imgurl=http://villard-de-gauche.fr/assets/05.-P.-Bruegel-Le-Jeune-Danse-de-Noce-en-Plein-Air1.... Lire la critique de Amsterdam (Live)

12 18
Avatar EIA
10
EIA ·

Amsterdam.

Brel n'aimait pas cette chanson. Quelque chose lui manquait, il la trouvait improvisée sur le tard, trop sauvage par ses provocations finales (" Et pissent comme je pleure / sur les femmes infidèles ") et sa forme sans refrain. Il n'existe pas de version studio pour le grand public, et le seul enregistrement, en public à l'Olympia le 16 Octobre 1964, est le premier et le dernier. Le Grand... Lire l'avis à propos de Amsterdam (Live)

9
Avatar HamsterNihiliste
10
HamsterNihiliste ·

Critique de Amsterdam (Live) par L'Homme Qui Lit

J'ai la chair de poule quand tu chantes, Monsieur Brel, et cet enregistrement en live à l'Olympia, en 64, tu me fais regretter de ne pas avoir pu y assister. La meilleure de toutes les versions que l'on peut trouver de ta chanson, parce que tu l'interprètes avec les tripes, qu'on te sent avoir la rage, presque les larmes aux yeux. Et pour le coup, c'est nous qui avons les yeux humides et la... Lire la critique de Amsterdam (Live)

5
Avatar L'Homme Qui Lit
10
L'Homme Qui Lit ·

Je suis à Amsterdam.

Brel chante Amsterdam, et tout d'un coup, je me retrouve dans le port de la ville batave. Je suis à côté de ces "marins qui chantent les rêves qui les hantent", ces "marins qui dorment comme des oriflammes le long des berges mornes." Je sens l'odeur de la bière et des morues. J'ai comme un goût de frites dans la bouche. Comme nombre de chansons de Brel, la diction commence doucement,... Lire l'avis à propos de Amsterdam (Live)

4
Avatar Simoz
10
Simoz ·

Mon âme sœur dame...

Le thème : l'amoureux transi, paralysé par le charme indicible des femmes, regarde les séducteurs accumuler les conquêtes parmi lesquelles l'une lui avait lançait un regard prometteur. Il n'a pas osé, il n'a pas su comment s'en approcher et un autre, moins beau, mais plus fort, l'a déjà enlacée. Il n'a plus qu' à écouter les hommes qui parlent sans vergogne de ces âmes célestes. Lire la critique de Amsterdam (Live)

2
Avatar robindestoits
9
robindestoits ·

...

Surement la chanson que j'ai le plus chanté Surement la chanson ou j'ai le plus bus Surement la chanson ou j'ai le plus pleuré Surement la chanson que j'ai le plus crié Surement la chanson ou j'ai le plus emballé Surement la chanson ou j'ai le plus frissonné Surement la chanson qui m'a le plus exalté Lire la critique de Amsterdam (Live)

2
Avatar Heikka
10
Heikka ·