Admettons le : c’est cette chanson-là de Cohen, ce "Famous Blue Raincoat" à la mélodie minimale mais sublime, qui a sans doute tissé ce lien indéfectible que je ressens avec la musique du poète canadien depuis lors. Une chanson de pluie et de dégoût de vivre, mais aussi de sexe et de trahison, et pour finir, envers et contre tout, d’amitié et de pardon. La manière dont la vieille routine de l’adultère entre copains est transcendée par les mots de Cohen pour devenir une sorte d’allégorie – modeste mais impérieuse – de la condition humaine, de notre éternelle damnation, est saisissante.

Créée

le 14 avr. 2015

Critique lue 606 fois

8 j'aime

Eric BBYoda

Écrit par

Critique lue 606 fois

8

D'autres avis sur Famous Blue Raincoat

Famous Blue Raincoat
Tob
10

Can you ever go clear ..?

Avec "Everyboby Knows", surement ma chanson préférée du looner/crooner Cohen. Si noire et si belle à la fois, il faut l'entendre au moins une fois, juste pour avoir un aperçu de l'artiste et même si,...

Par

le 23 janv. 2013

7 j'aime

3

Du même critique

Les Misérables
EricDebarnot
7

Lâcheté et mensonges

Ce commentaire n'a pas pour ambition de juger des qualités cinématographiques du film de Ladj Ly, qui sont loin d'être négligeables : même si l'on peut tiquer devant un certain goût pour le...

le 29 nov. 2019

205 j'aime

152

1917
EricDebarnot
5

Le travelling de Kapo (slight return), et autres considérations...

Il y a longtemps que les questions morales liées à la pratique de l'Art Cinématographique, chères à Bazin ou à Rivette, ont été passées par pertes et profits par l'industrie du divertissement qui...

le 15 janv. 2020

190 j'aime

105

Je veux juste en finir
EricDebarnot
9

Scènes de la Vie Familiale

Cette chronique est basée sur ma propre interprétation du film de Charlie Kaufman, il est recommandé de ne pas la lire avant d'avoir vu le film, pour laisser à votre imagination et votre logique la...

le 15 sept. 2020

188 j'aime

25