Avatar oggy-at-the-movies

Critiques de Augustin

@oggy-at-the-movies
Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.4

Tout se passait bien, c'est-à-dire mal

Tout se passait bien (c'est-à-dire mal), les gosses hurlaient, leur mère s'apprêtait à les abandonner à leur babysitter (un jeune homme "timoré" selon elle) pour aller travailler. Lætitia (Dosch) est journaliste pour feu I-Télé et doit couvrir l'attente des résultats de la présidentielle de 2012 rue de Solférino. Son compagnon actuel avait "un truc" à faire, ce n'était pas... Lire la critique de La Bataille de Solférino

Avatar oggy-at-the-movies
6
oggy-at-the-movies ·
Bande-annonce
-

c.f. Beauté Fatale (Mona Chollet, 2012)

« À lui seul, le terme « égérie », qui s’est imposé depuis quelques années, est symptomatique du glissement qui s’est opéré : une actrice n’est plus l’inspiratrice d’un artiste – ce qui, en cantonnant les femmes au rôle muet de muses, en les réduisant à leur photogénie et à leur sensualité, pouvait déjà être agaçant –, mais celle d’une marque ou d’un produit, dont la démarche se trouve ainsi... Lire l'avis à propos de Entering Red

Avatar oggy-at-the-movies
2
oggy-at-the-movies ·
Bande-annonce
7.2

La jeune fille et les flammes

Dani (Florence Pugh), dans une tentative éperdue de reprendre prise sur sa vie (malmenée par sa sœur bipolaire ainsi que par Christian, son petit ami), se joint au spring break européen de Christian et sa bande. Destination Hårga, la communauté traditionnelle dans laquelle Pelle, étudiant suédois, a grandi et ses célébrations du solstice d’été. La présence de... Lire la critique de Midsommar

1
Avatar oggy-at-the-movies
7
oggy-at-the-movies ·
Bande-annonce
7.7

Les oiseaux naissent-ils pour voler ?

Vu à Biarritz lors de l'édition 2020 du FIPADOC. Article original paru le 24 janvier. Avec un souffle qui tient souvent plus du cinéma réaliste que du documentaire, Ellen Fiske et Ellinor Hallin, réalisatrices suédoises, posent leur caméra à Motherwell en Écosse. Les «... Lire l'avis à propos de À se brûler les ailes

1
Avatar oggy-at-the-movies
9
oggy-at-the-movies ·
Bande-annonce
7.1

Les Sublimes Monts Fuchun

Le premier film de Gu Xiaogang est une merveille balzacienne et, il faut bien le dire, exigeante. Grande fresque familiale qui partage son titre avec celui d’un rouleau peint de sept mètres du 14ème siècle, le film scrute la vie de quatre frères au bord de la Rivière Yangtsé, sur deux ans - ce n’est d’ailleurs que le premier volet d’un triptyque. Les travelling... Lire l'avis à propos de Séjour dans les monts Fuchun

1 1
Avatar oggy-at-the-movies
8
oggy-at-the-movies ·
Bande-annonce
5.5

QUATRE JEUNES FILLES ET LE BARON SAMEDI

Une table dans la pénombre ; un couteau et un pois(s)on. Minutieusement, une paire de mains en extrait les organes puis une substance qui ne peut qu’être néfaste. Zombi Child est déroutant en bien des aspects, immense jeu de piste se présentant au spectateur sans immédiatement lui donner les clés de lecture. Bertrand Bonello est un des rares cinéastes à penser ses œuvres... Lire la critique de Zombi Child

1
Avatar oggy-at-the-movies
9
oggy-at-the-movies ·
Bande-annonce
4.9

Poggi Vinel Forever

Jessica Forever est décrié précisément pour ce qu’il incarne : la possibilité d’un autre cinéma, en tout cas d’une autre façon d’envisager le Septième art. C’est en ce sens qu’il est un film remarquable : il se focalise sur le cinéma en tant qu’art, en tant que travail sur l’image et le son, sur le réel, en tant que recherche d’une plastique… Ce qui est particulièrement significatif... Lire l'avis à propos de Jessica Forever

12 3
Avatar oggy-at-the-movies
9
oggy-at-the-movies ·
Bande-annonce
7.4

Кино - Кончится лето

Leto est de ces films fleuves qui pourraient durer des heures sans que l’on y trouve rien à redire. Les séquences s’enchaînent, en lien ou non avec celles qui les précèdent, les cadres sont parfois peuplés parfois déserts ; la musique est en tous cas omniprésente ; on suit un personnage puis un autre - en fait toute une communauté - sur un mode d’expression presque... Lire l'avis à propos de Leto

5 3
Avatar oggy-at-the-movies
9
oggy-at-the-movies ·
Bande-annonce
7.1

Quand fond et forme sont absurdement irréconciliables

Loin de l’explosion musicale et passionnelle promise, Cold War souffre en fait d’un terrible manque de crédibilité : la dichotomie fond/forme y est telle que ces derniers, irréconciliables, semblent former deux films différents. D’une part, Paweł Pawlikowski gère la technique et mérite évidemment son prix de la mise (à Cannes) en scène… À tel point que la plasticité des... Lire la critique de Cold War

31 5
Avatar oggy-at-the-movies
4
oggy-at-the-movies ·
Bande-annonce
5.2

C'est quoi ce titre ?

Une catastrophique moyenne SC, trois spectateurs qui quittent la salle au bout d'une demie heure... pourtant, je trouve ce film absolument réussi dans ce qu'il cherchait à faire. C'est bien l'histoire - certes irrationnelle - de Gina, une jeune fille qui, au bord du gouffre, s'accroche à une nouvelle vie qu'elle n'a touché du doigt quelques secondes. Le fait que le film se déroule dans un... Lire l'avis à propos de C'est qui cette fille

4
Avatar oggy-at-the-movies
7
oggy-at-the-movies ·