Avatar virgule virgule

Critiques de virgule virgule

Versus
  Suivre
  • 1
  • 2
7.8

Gaston Lagaffe

Deleuze en pleine fraîcheur, il s'engage dans la fabrication d'un engin. Il y a quelque chose de rustique dans cet ouvrage, de primitif, on découvre comme un type inédit de bombe artisanale. C'est qu'il contrevient implicitement au principe cartésien, éminemment moderne, selon lequel une pensée n'est pas un corps, il ignore cette idée commune selon laquelle l'entendement ne se développe pas... Lire l'avis à propos de Logique du sens

24 1
Avatar virgule virgule
9
virgule virgule ·
8.4

L'autre immanence

Réveillé l'autre jour avec une idée parfaitement angoissante. Réveillé, pas complètement, c'était bien le problème : encore semi-anesthésié dans la position étendue du sommeil, j'imaginais que j'aurais aussi bien pu ouvrir les yeux sur une situation sensiblement différente. Un exemple m'a simplement pris d'assaut sans que je puisse facilement en sortir, trop évident, trop proche du moment,... Lire l'avis à propos de L'Innommable

20 4
Avatar virgule virgule
10
virgule virgule ·
Bande-annonce
8.2

Au petit hasard

L'objet cinématographique suprême. Trouvez-le, regardez-le, aimez-le pour le restant de vos jours. John Sims est né le 4 juillet, il accoste à New York pour réaliser ses rêves insignifiants, puis il y est embauché dans un immense open-space, fourmi au milieu de ses congénères de gratte-ciel. C'est l'archétype du vaillant petit citoyen américain encore empli de l'enthousiasme des pionniers. Sims... Lire la critique de La Foule

42 7
Avatar virgule virgule
10
virgule virgule ·
Bande-annonce
8.2

Le film qu'il sera demain à la même heure

L'avantage de ce film, ce qui le rend au moins supportable pour les bougons allergiques à la plupart des œuvres postérieures au Second Empire et les empêche de partir au bout de dix minutes de supplice expérimental, c'est justement de ne pas coller rigoureusement à un programme conceptuel. Même si l'on a décidé d'avance qu'on voulait quitter la salle à une certaine heure, puis que de toute... Lire la critique de The Clock

30 4
Avatar virgule virgule
8
virgule virgule ·
8.7

Le papa de Dieu

"Si tu te souviens la nuit, avant de t'endormir, que tu n'as pas accompli ce qu'il fallait, lève-toi aussitôt pour l'accomplir." Dostoïevski sait aborder de grandes questions existentielles tout au long d'une intrigue complexe d'un millier de pages sans que la lecture soit laborieuse un seul instant. Il saute du coq à l'âne, survole à toute vitesse des grands pans de son histoire ou bien... Lire l'avis à propos de Les Frères Karamazov

28 15
Avatar virgule virgule
8
virgule virgule ·
Bande-annonce
7.8

Auto-copie

À l'époque de la pellicule, et tout particulièrement du muet, tout le monde ne voyait pas forcément le même film. Principalement à cause d'une limitation technique, les plans et le montage pouvaient varier d'un pays à l'autre, en fonction des moyens et des goûts nationaux. Le film original n'existait pas : un succès à Hollywood étant le plus souhaitable, le marché américain se payait les... Lire l'avis à propos de The Grand Budapest Hotel

6 2
Avatar virgule virgule
5
virgule virgule ·
Bande-annonce
7.7

Petite gynécologie de l'esprit

Même si Mankiewicz a d'innombrables synapses à connecter, il n'installera personne sur le billard. Sans l'ombre d'un scalpel, les pelotes de neurones emmêles deviendront d'autres pelotes emmêlées, bizarres, évidées de trous inédits, comblées de nouveaux ponts. Inutile de toucher aux cellules elles-mêmes, ces précaires fragments de corps déjà en décomposition dont l'existence suffirait à agiter... Lire la critique de On murmure dans la ville

18 5
Avatar virgule virgule
10
virgule virgule ·
6.8

Russellbiopic

A titre si prometteur, à sujet si original, déception proportionnée. "Logicomix" : voilà qui laisse espérer une veine ludique, des casse-tête enrichis par le support bande-dessinée. On se retrouve avec une sorte de biographie trafiquée de Bertrand Russell, hardiment saupoudrée de l'auto-satisfaction des auteurs. Jamais on n'est convié à participer, à jouer. La logique, c'est un vieux truc figé... Lire l'avis à propos de Logicomix

22 4
Avatar virgule virgule
3
virgule virgule ·
Bande-annonce
7.8

La horde hypocrite

Après un tel film, on a envie de sauter, pas du toit d'un immeuble, mais sur son clavier, comme Barbara Stanwyck. Évidemment, Capra est toujours en forme, L'Homme de la rue possède des qualités formelles indéniables : un montage et une mise en scène burlesque souvent fantastiques, des séquences somptueuses sur la fin. C'est bien beau et incroyablement maîtrisé. Là dessus je ne vais pas vous... Lire l'avis à propos de L'Homme de la rue

12 19
Avatar virgule virgule
5
virgule virgule ·
Bande-annonce
7.7

Hmm... Un film de merde sur des cons.

Ha ha ha mais mais mais mais qu'est-ce que c'est que cette moyenne ? Tant de gens ont mis Quai des orfèvres dans leur top 10 ? PERSONNE n'a mis moins de 5 ? Hum hum, c'est incompréhensible. Enfin enfin... ça peut sûrement s'expliquer tout ça... Que peut-on aimer dans cette vieille bouse joliment patinée par le temps ? Jouvet y est pour beaucoup, c'est la clé de voûte, retirez-le et tout... Lire la critique de Quai des Orfèvres

30 20
Avatar virgule virgule
3
virgule virgule ·
  • 1
  • 2