Ce site utilise des cookies, afin de vous permettre de naviguer en restant connecté à votre compte, de recueillir des statistiques de fréquentation et de navigation sur le site, et de vous proposer des publicités ciblées et limitées. Vous pouvez accepter leur dépôt en changeant de page ou en cliquant sur le bouton “Oui J’accepte”.
Oui J'accepte
Avatar pphf

Critiques de pphf

Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.1

De la liberté du renard libre dans le poulailler libre

Un film social, social et politique, comme on en fait peu en France quand il s’agit de toucher le grand public ; on pourrait songer au cinéma anglo-saxon, à Ken Loach évidemment, ou en amont à Martin Ritt (le très bon Norma Rae). Mais non – La radicalité d’En guerre est unique. Dans la description du combat engagé sans doute, mais surtout dans son traitement – quasi... Lire la critique de En guerre

23 22
Avatar pphf
8
pphf ·
Bande-annonce
7.2

Pilgrimage

L’extrême originalité du film et sa force s’inscrivent dans une contradiction et dans un double paradoxe : • Hostiles n’est pas un western classique, « traditionnel », même s’il multiplie les références à l’histoire du western, même s’il en joue ; • Hostiles n’est pas davantage un western d’adieu au western, à la façon d’œuvres célèbres proposées par John Ford,... Lire la critique de Hostiles

26 14
Avatar pphf
8
pphf ·
7.5

Et maintenant, réfléchissez, les miroirs

MOTS Le titre déjà est un trompe-l’œil, un premier jeu de mots, avant même qu’on ait entendu le mot « moteur » sur ces fameux 5 à 7. Ceux de Cléo, en temps réel, ne seront pas du tout coquins. C’est la mort, on l’apprend très vite, qui va planer au-dessus de l’histoire. Et pourtant il n’y a rien de plombant, rien de déprimé dans ce... Lire l'avis à propos de Cléo de 5 à 7

13 8
Avatar pphf
8
pphf ·
7.6

L'étantité de l'étang

Aujourd’hui ? Et la question, récurrente. Un tel film pourrait-il sortir aujourd’hui ? L’hypothèse de la censure ne se pose même pas. Il est à peu près certain qu’aucun producteur ne prendrait le risque de s’engager pour cette amitié amoureuse et scandaleuse (???) entre un ancien aviateur devenu amnésique et une orpheline de dix ans. Le récit décline un amour... Lire la critique de Les Dimanches de Ville d'Avray

14 11
Avatar pphf
8
pphf ·
Bande-annonce
7.3

D. Day au pont d'Alma

« Si vous voulez soutenir mon regard, les yeux dans les yeux, vous allez perdre à ce jeu-là. » La phrase est énoncée très peu de temps après leur rencontre. A ce moment, le spectateur n’a pas forcément conscience que tout le film va s’inscrire dans cet affrontement. Art, couture, cinéma La haute-couture a pu inspirer de grands... Lire la critique de Phantom Thread

37 15
Avatar pphf
8
pphf ·
Bande-annonce
7.7

Actes de rédemption

La référence, presque instantanée, au cinéma des frères Coen, est en réalité insuffisante. Elle ne se fonde en fait que sur des liens formels et évidents : Frances McDormand, la partition (très belle) de Carter Burwell, l’exploration de l’Amérique profonde, celle des ploucs définitifs (mais sensiblement plus demeurés chez les Coen) ; dans une optique plus intéressante, on soulignera encore la... Lire la critique de 3 Billboards, les panneaux de la vengeance

33 5
Avatar pphf
8
pphf ·
7.7

Ilion

Préalables Admettre, d’abord, la durée assez inhabituelle du film – quatre heures trente dans la version dont je dispose ; mais divisée en deux parties, en deux films, eux-mêmes partagés en six chapitres, en chants plutôt, si l’on retient déjà l’idée de l’épopée suggérée par le titre, Sibériade, l’évocation sur trois générations d’un village... Lire la critique de Sibériade

14 21
Avatar pphf
8
pphf ·
Bande-annonce
4.4

Fondu avant usage

Et pourtant, tout s’annonçait sous les meilleurs auspices. • Un excellent roman, tiré de l’œuvre du plus grand auteur scandinave de roman noir, mieux, du plus grand auteur de roman noir tout court ; (sans doute pas le meilleur roman de Jo Nesbo : on ne trouve pas forcément dans le Bonhomme de neige les préoccupations sociales, les réflexions politiques souvent passionnantes... Lire la critique de Le Bonhomme de Neige

24 17
Avatar pphf
3
pphf ·
Bande-annonce
7.5

Du beau, du bon, Dupontel

Liminaires Eviter tout rapprochement tentant (encore plus toute référence) avec certain long dimanche de fiançailles – malgré les thèmes, la guerre des tranchées (mais c’est tellement réussi chez Dupontel que l’on ne se rend pas compte que la séquence tranchée dépasse à peine les cinq minutes), le mort pas mort, l’échange d’identité ; malgré l’esthétique aussi, le... Lire la critique de Au revoir là-haut

42 16
Avatar pphf
8
pphf ·
Bande-annonce
6.7

Carré vide sur fond vide* ?

(*En référence à la toile célèbre de Malevich, son Carré blanc sur fond blanc, œuvre suprématiste, ambitieuse et délirante, dérisoire et dramatique quand on sait ce qu’elle a pu coûter au peintre ; Malevich, un des précurseurs les plus évidents de l’art dit « contemporain ». Et il y a sans doute quelque chose du Lire l'avis à propos de The Square

59 8
Avatar pphf
7
pphf ·