Avatar raisin_ver

Critiques de raisin_ver

Versus
  Suivre
7.1

Cassis beli

La Bourgogne, ce n'est pas que le vain. Elle est aussi la terre de Pierre Larousse, de Gustave Eiffel et de Roger Guillemin. Si vous avez la flemme de chercher qui peut bien être cet illustre inconnu, il s'agit du pénultième Français qui reçut le prix Nobel de physiologie ou de médecine. Flotte au vent de sa propriété américaine, au côté du drapeau états-unien, celui-ci de sa mère... Lire l'avis à propos de Passeport pour Pimlico

6 2
Avatar raisin_ver
9
raisin_ver ·
Bande-annonce
7.8

Taranti, No

Après le triste spectacle du film avec Russell sur les accidents de voiture, il était devenu impossible que je m’infligeasse un autre film du grand dadais dégénéré. Mon amour du western, le fait que j’apprécie généralement le câpre (surtout avec sa raie) et Jackson, découvrir Waltz dont les qualités d’acteur me furent vantées y compris par mes éclaireurs les plus inflexibles emportèrent mes... Lire l'avis à propos de Django Unchained

25 3
Avatar raisin_ver
1
raisin_ver ·
Bande-annonce
6.9

La vie d'ordure

Jusqu'à présent, le déclic Vidor ne s'était pas produit chez moi malgré Gary, malgré la foule mais cette fois-ci fut la bonne. D'abord, c'est un western avec du fil de fer barbelé, des éleveurs et du bétail, mon cœur de fan de Cass Casey battait fort. La scène avec les chevaux est une merveille. L'histoire ? Du Caïn et Abel avec une femme magnifique et des pruneaux en guise de pommes. Quel... Lire l'avis à propos de Duel au soleil

9 5
Avatar raisin_ver
8
raisin_ver ·
Bande-annonce
6.8

Pas pris une Reed

J'adore Donna Reed, en premier lieu parce qu'elle est à jamais associée à un des plus beaux films qu'un être humain ait jamais créé, ensuite parce qu'elle est belle et joue bien. Quoi de mieux donc qu'un western dans lequel sa beauté illuminera tout le film ? Les tenues qu'elle porte, qu'elles soient masculines ou féminines la subliment mais une scène en particulier se gravera dans la rétine du... Lire la critique de Coup de fouet en retour

9
Avatar raisin_ver
7
raisin_ver ·
6.6

Eli béat et les sept voleurs

Caper movie bas de gamme dans lequel jamais le spectateur ne s’implique que ce soit dans le recrutement, le casse ou les difficultés si grossières qu’on se demande si ce film n’est pas davantage une jolie parodie. Tout est si convenu que la pointe d’originalité s’évapore sitôt introduite, tout semble si artificiel comme si on assistait à un ballet d'automates. Côté réalisation, l’image est belle... Lire la critique de Les Sept Voleurs

6
Avatar raisin_ver
4
raisin_ver ·
Bande-annonce
7.0

Le roteur

J’aurais dû écouter Kalian, le seul de mes illustres éclaireurs à avoir vu la lumière dans ce noir délavé. Ca commence très bien, une sorte huis clos de nuit dans le salon de la belle hacienda avec une femme retenue prisonnière par son mari possessif, on voit juste pointer certains éléments un peu grossiers, n’en tenons pas rigueur. Cruelle erreur car le film va se mettre tout à coup à vouloir... Lire la critique de Le Rôdeur

10 4
Avatar raisin_ver
4
raisin_ver ·
7.0

LeRoy est mort, vive LeRoy

Five star final, c'est un LeRoy coup de poing de la même veine que l'extraordinaire Je suis un évadé, en moins maîtrisé et un peu plus grossier néanmoins. Pour relancer les ventes de leur torchon, les propriétaires en accord avec le rédacteur en chef décident de remuer la boue et d'en recouvrir le plus possible de pauvres hères. Ce qui va tout d'abord marquer dans ce film, c'est la brutalité du... Lire la critique de Five Star Final

15 4
Avatar raisin_ver
7
raisin_ver ·
-

Piètre dactyle

Un richissime publicitaire a tout dans la vie; une femme belle et admirable, une secretaire intelligente et débrouillarde et la chance d'exercer un métier dans lequel tout lui sourit, jusqu'au jour où un soupçon de jalousie féminine va faire irruption. Il y a de quoi être déçu, énormément même. Jeter un oeil au casting, Myrna Loy, Jean Harlow, Clark Gable, il y a même Jimmy Stewart dans un... Lire l'avis à propos de Sa femme et sa secrétaire

8
Avatar raisin_ver
6
raisin_ver ·
-

Critique de Le droit d'aimer par raisin_ver

Quoi de mieux pour démarrer l'année que de noter un film avec la belle Barbara Stanwyck ? Peut-être noter un film de John Ford, ce que je m'apprête à faire dans la minute. Barbara est une jeune veuve de 33 ans qui a du mal à se remettre de la perte de son mari mais comme elle appartient à la haute, ça lui ôte tout de même quelques soucis et lui donne l'occasion d'aller faire du ski où elle... Lire la critique de Le droit d'aimer

9 13
Avatar raisin_ver
8
raisin_ver ·
Bande-annonce
6.6

Bilb-hoquet

Même si j'avais donné ma parole, juré et craché que Jackson, pour moi, c'était terminé, il suffit d'une proposition, de celles qu'on ne peut refuser et me voilà à subir les 2 heures et quarante minutes de promenade d'une bande de quinze pieds nickelés. Je n'ai rien contre les promenades surtout dans des environnement aussi beaux au point qu'on se croirait dans une partie moddée de Skyrim, à la... Lire la critique de Le Hobbit : Un voyage inattendu

41 5
Avatar raisin_ver
4
raisin_ver ·