En plein dans le mille

Avis sur 22.11.63

Avatar Ann O'Nyme
Critique publiée par le

Les séries tirées de l'oeuvre de Stephen King ne sont pas toujours réussies : gardons à l'esprit Under the Dome, qui démarrait pourtant bien, mais qui n'a pas su tenir la route après sa première saison. J'étais donc vaguement inquiète à l'idée d'une nouvelle adaptation télévisée, d'autant plus que le livre est tout simplement génial (on ne voit pas passer les mille pages, je vous assure...) et que je l'avais vraiment adoré, comme bon nombre de lecteurs assidus de King.
Bon, déjà : une seule saison est prévue, ce qui évitera des débordements et des rajouts d'intrigues. Une saison de huit épisodes, c'est parfait, en fait : ça laisse le temps à l'intrigue et aux personnages de se mettre en place, c'est juste ce qu'il faut de temps pour faire correspondre les grandes lignes du bouquins avec l'adaptation télévisée.
Le début peut paraître amené un peu maladroitement, j'en conviens. Le héros ne se pose pas plus de questions que ça lorsque son ami lui montre une faille spatio-temporelle et lui demande d'aller sauver Kennedy, et c'est ce que certains reprocheront sûrement à ce début de série.
Mais j'ai envie de dire que là n'est pas l'essentiel, parce que l'intrigue, si elle peut paraître un peu bateau au début, s'enrichi au fur et à mesure des épisodes pour proposer une série de qualité avec plusieurs rebondissements et quelques ajouts qui ne détonnent pas avec le livre.
Si le format des épisodes peut paraître un peu longuet à certains, je dois dire que je ne me suis pas ennuyée une seule fois. James Franco reprend brillamment le rôle de Jake Epping, le scénario est dynamique, fluide, on a droit à de l'action, de l'historique, un peu de frisson et aussi un chouia de romance, ce qui ne gâche rien. Le générique est trop cool et la musique correspond bien à l'idée générale que l'on se fait de l'histoire. L'ambiance et le monde des années 1960 est vraiment bien retranscrit, qu'il s'agisse des costumes, des décors ou encore des mentalités de l'époque, que les scénaristes ont eu le souci minutieux de retranscrire. La photographie sublime le tout, pour une qualité visuelle de la série réellement appréciable.
On est loin de retour vers le futur : certes, on utilise les paris gagnants pour s'enrichir dans le passé, mais c'est là le seul clin d'oeil à la trilogie des années 1980. De toute façon, comment feriez-vous, si vous deviez voyager dans le passé, pour vous enrichir rapidement ? Personnellement, avec une mission ultra importante à côté, je ne vois pas de quelle autre manière ce serait possible. Question résolue, donc.
Si les producteurs ont laissé de côté quelques détails du bouquin original, cette première partie de saison est en tout cas une vraie réussite : j'attends le dénouement avec impatience et anxiété à la fois, espérant ne pas voir tous mes espoirs déçus - mais en sachant tout de même qu'ils ne le seront jamais complètement.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 4432 fois
18 apprécient

Autres actions de Ann O'Nyme 22.11.63