The Wire avec du coeur (update s03)

Avis sur American Crime

Avatar alb
Critique publiée par le

Saison 1 :

Et oui difficile de ne pas penser à The Wire dès les premiers épisodes d'American Crime. Photographie "réaliste" de la société occidentale/américaine, plongée au plus près du terrain judiciaire, drogue, abus, violence, mensonge, compromission, misère sociale, jeunesse volée, racisme, préjugés et l’inéluctable destin de ceux qui sont pas nés sous la bonne étoile, le tout avec cette faculté toute The Wirienne de nous montrer les rouages impitoyables, les interactions entre les décisions de chacun, et le résultat terrible sur les vies de tous... sans pourtant jamais céder au misérabilisme, et suivre les combats de chacun livré avec tant d'ardeur. La fureur de vivre quoi.

Beaucoup moins porté (voir pas du tout), sur le côté policier de l'affaire par rapport à son ainé, American Crime, nous offre en plus du coeur. Du coeur qui bat beaucoup, qui souffre souvent, qui s'arrête parfois. L'enquête nous tient en haleine, mais peu à peu tout ces personnages nous collent à la peau, emporté par un superbe casting. Je découvre que Felicity Huffman est une bonne actrice, et surtout gros coup de coeur pour Richard Cabral exceptionnel en calimero du cartel, il suffit de lire sa bio pour mieux comprendre : membre d'un gang à 13 ans, addict au crack à 15, et jugé pour tentative de meurtre à 20. Depuis repenti et sauvé, il nous livre une prestation forcément incroyable de justesse, avec un parlé rageur.

Mais il est n'est pas le seul badass à nous remuer, que se soit du côté victimes ou malfrats on a le droit à une superbe fresque, tout le monde fait le job de très belle manière (Regina King qu'on ne présente plus dans un rôle super casse-gueule de noire musulmane investie d'une mission pour sa communauté, crève l'écran).

AMC tape un grand coup sur le terrain de HBO : un scénario original, une réa et un casting au top, au service d'une histoire contemporaine, parfois subversive, mais terriblement vraie. Un grand bravo ! (et pourtant par le scénariste de 12 years of slave, c'était pas gagné pour moi, mais putain que c'est meilleur).

Une deuxième saison de cette qualité, et je fais péter le 10.

Saison 2 :

Bon bah je crois qu'on est encore au-dessus. On reprend une bonne partie du cast (Felicity Huffman au top !), on y ajoute de jeunes acteurs extrêmement talentueux, le tout avec un scénario encore plus couillu en terme de recherche d'audience que la premiere saison (un viol gay ça vous tente ?), et on obtient une saison 2 du feu de dieu (mon seul regret Richard Cabral qu'on voit peu et pas génial en hacker, lui qui crevait l'écran dans la précédente saison).
On aura très certainement pas de saison 3, je fais pas péter le 10 comme promis, mais merci ABC d'avoir pour une fois arrêté de financer de la merde, et sortir une série à histoire aussi géniale (et le début de l'épisode 8 bordel...).

Saison 3 :

Toujours aussi fort dans les sujets abordés et les mises en situation, c'est vraiment exceptionnel cette façon de nous plonger dans des sujets complètement éludés d'habitude, ou résumer en 30 secondes dans un JT.
Ce serait vraiment intéressant une série européenne de ce type.
Encore une fois on retrouve les mêmes acteurs tous aussi bons dans leur nouveau rôle.
Par contre ils ont voulu caler beaucoup de choses en peu d'épisodes, et du coup il y'a vraiment peu de place pour prendre en sympathie qui que se soit, c'est très clinique, mais tellement juste.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 515 fois
1 apprécie

alb a ajouté cette série à 1 liste American Crime

  • Séries

    Top Séries

    Avec : Sur écoute, Boardwalk Empire, Treme, The Leftovers,

Autres actions de alb American Crime