Une violence illégitime

Avis sur Baki

Avatar Antoine Hosdey
Critique publiée par le

Je ne sais pas où commencer…
Baki, adaptation d'un manga (dont je n'ai pas pris connaissance, j'écris cette critique uniquement sur ce que j'ai vu), réalisée donc par Netflix… Ca s'annonce mal… Mais pourtant j'avais décidé de laisser une chance à cette adaptation, après quelques recherches sur internet afin de découvrir les bases du manga, et malgré les notes peu envieuses qu'on lui donnait sur les différents sites critiques, j'ai décidé de me lancer dans l'aventure.
Aventure que je regrette…

Dès le début, la base est instable, on construit sur du vide car on ne sait pas qui est réellement Baki,

il y a des référence à ce fameux "Tournoi Maximum" qu'il vient de remporter, puis tout se bouscule, entre le vieux timbré de l'arène sous-terraine qui apporte un bout de dynamite dans l'enceinte d'une école (réalisme 2.0), expliquant le mécanisme de la "syncronicité" à Baki (courant philosophique qui se veut bien plus complexe que ce qui est expliqué..), rien n'est vraiment cohérent...

Mais le pire reste à venir, on voit des condamnés à mort débarquer dans l'histoire et dont la présentation est clairement baclée, ensuite vient d'autre perso présentés quasi UNIQUEMENT à travers le tournoi maximum, c'est donc un grand bordel…

Ce que j'ai trouvé le plus troublant est le manque d'empathie des citoyens, policiers, entraineurs et d'autres personnages vis à vis des cadavres s'accumulant, c'est comme si on était dans une société où la violence était banale et avait toute sa légitimité…
Les combats sont également aberrants, entre les 10 L de sang perdus à la seconde par les combattants et le manque terrible réalisme qui en est empreint, on a le temps de verser une larme…

Je n'aurai peut être pas été complet dans mes explications, mais je vous répondrai que ceci est tout à fait normal, je tente d'oublier cette série, c'est même presque involontaire car je n'ai rien retenu de grandiose… C'est d'ailleurs la première fois que je regarde un programme en me disant " allez force toi à regarder encore quelques épisodes, peut-être que tu accorcheras, attends le dénouement", or je n'ai jamais accroché….

Je ne donne que mon ressenti, je n'incite pas à boycott, forgez vous votre propre avis, peut être, qui sait, allez vous tomber sur une pépite.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 187 fois
2 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Antoine Hosdey Baki